Président Xinhua : l’Algérie renforce sa coopération avec la Chine dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route”

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune (à droite) rencontre le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi (à gauche) à Alger, Algérie, le 19 juillet 2021. (Xinhua)

ALGER, 19 juillet (Xinhua) Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré lundi que l’Algérie est prête à approfondir la coopération avec la Chine dans divers domaines dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route”.

Le dirigeant algérien a fait ces remarques lors de sa rencontre avec le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Tebboune a demandé à Wang de transmettre ses sincères salutations au président chinois Xi Jinping, tout en adressant ses chaleureuses félicitations au Parti communiste chinois à l’occasion du centenaire de sa fondation.

Tebboune a salué les réalisations exceptionnelles du peuple chinois sur la voie de la révolution et de la construction sous la direction du Parti communiste chinois.

Notant que la Chine et l’Algérie partagent une longue histoire d’amitié et de confiance mutuelle, Tebboune a déclaré que la politique de l’Algérie envers la Chine n’a jamais changé depuis que le pays d’Afrique du Nord a obtenu son indépendance. Il a noté que l’Algérie a toujours considéré la Chine comme une priorité diplomatique et se tenait fermement aux côtés de la Chine.

Alors que les deux pays entrent dans une nouvelle phase de développement, on espère qu’ils approfondiront leur coopération dans les domaines de l’économie, du commerce, de l’investissement, de l’énergie, des mines et de la construction d’infrastructures dans le cadre de l’initiative “la Ceinture et la Route”, afin de parvenir à un développement commun qui profitera également à d’autres pays en développement. dit Tabun.

READ  L'économie de la côte spatiale rebondit à partir de 2020

Il a souligné que l’Algérie a soutenu la Chine dans le passé, qu’elle soutient toujours la Chine aujourd’hui et qu’elle continuera à soutenir davantage la Chine à l’avenir.

Le président algérien a également félicité la Chine à l’occasion du 50e anniversaire de la reconquête de son siège légal aux Nations Unies, ajoutant que l’Algérie s’attend à ce que la Chine joue un rôle plus important dans les affaires internationales pour promouvoir la paix et la stabilité régionales et mondiales.

Pour sa part, Wang a transmis les salutations du président Xi à Tebboune.

Saluant l’Algérie comme un pays d’héroïsme et de principes, Wang a déclaré que l’Algérie a toujours adhéré à une politique indépendante et défendu la justice dans les affaires internationales, ce qui a gagné le respect de la communauté internationale.

Wang a noté qu’il y a cinquante ans, l’Algérie et d’autres pays en développement luttaient contre la pression et l’ingérence et soutenaient pleinement le rétablissement du siège légitime de la République populaire de Chine aux Nations Unies.

“Après cinquante ans, je suis venu dans votre pays pour célébrer cet événement historique et exprimer ma gratitude à nos amis algériens”, a déclaré le diplomate chinois.

Wang a ajouté que sa visite visait également à envoyer un message clair selon lequel la Chine continuera à traiter l’Algérie comme un partenaire important dans la promotion de l’unité et de la coopération entre les pays en développement dans les nouvelles circonstances.

Il a déclaré que la Chine est prête à coopérer avec l’Algérie pour sauvegarder les droits et intérêts légitimes des pays en développement et défendre la justice internationale.

READ  L'Argentine, parmi les 20 pays avec le plus de barrières commerciales en raison des coûts élevés et du stock d'importations

Wang a déclaré que la Chine et l’Algérie étaient des compagnons d’armes qui ont combattu côte à côte et sont désormais des partenaires dans la poursuite d’un développement et d’une prospérité communs.

La coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays a un grand potentiel et une marge de développement, a déclaré Wang, ajoutant que la Chine encourageait ses entreprises à investir et à faire des affaires en Algérie.

Le diplomate chinois a déclaré que la Chine était prête à travailler avec l’Algérie pour traduire la confiance politique mutuelle de haut niveau en résultats tangibles de la coopération, aider l’Algérie à accélérer son industrialisation et renforcer sa capacité de développement indépendant.

Wang a promis que la Chine continuerait à fournir des vaccins COVID-19 à l’Algérie et renforcerait la coopération dans la production de vaccins pour aider l’Algérie à surmonter l’épidémie à une date précoce.

Lundi, Wang s’est également entretenu avec le ministre algérien des Affaires étrangères Ramadan Lamamra. Élément final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *