Rwanda : Kigali accueillera le Forum mondial de l’économie circulaire en 2022

La capitale rwandaise, Kigali, a été choisie pour accueillir le Forum mondial de l’économie circulaire (GCEF) en 2022. La réunion est organisée conjointement par l’Alliance africaine de l’économie circulaire (ACEA) et le Sitra Innovation Fund de Finlande, ainsi que d’autres partenaires internationaux.

« L’économie circulaire peut changer la donne pour le développement de l’Afrique. Ce forum est une opportunité pour le Rwanda et le continent dans son ensemble de mettre en valeur les traditions de gestion de l’environnement et d’explorer les moyens de faire de la transition vers une économie entièrement circulaire une réalité », déclare la ministre rwandaise de l’Environnement, Jeanne d’Arc Mugwamaria.

Les principaux sujets couverts par les chefs d’entreprise, les décideurs politiques et les experts du monde entier seront le climat et la nature, les infrastructures, l’entrepreneuriat et l’innovation, le commerce et les chaînes de valeur. Ce sera également l’occasion de présenter certaines des meilleures solutions d’économie circulaire au monde aux 2 500 participants attendus. Il fournira également des solutions pour permettre aux entreprises africaines de saisir de nouvelles opportunités et d’acquérir un avantage concurrentiel dans la transition vers des économies à faibles émissions de carbone et résilientes au changement climatique.

« L’économie circulaire peut aider les entreprises à saisir de nouvelles opportunités commerciales et à acquérir un avantage concurrentiel, ainsi qu’à contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies », Dit le président de Sitra et ancien Premier ministre finlandais Jyrki Katainen.

En Afrique, l’électricité, l’agriculture, les infrastructures urbaines, les transports, la plasturgie, les industries manufacturières et textiles sont autant de secteurs qui offrent des opportunités pour la transition vers une économie circulaire, avec à la clé l’amélioration du niveau de développement.

READ  IFC approuve un prêt de 30 millions de dollars pour stimuler l'industrialisation et la création d'emplois au Nigeria et ailleurs - Blueprint Newspapers Limited

défis du développement

Les initiatives pour mettre en place une économie circulaire se sont multipliées ces dernières années en Afrique. C’est le cas du programme vert Switch Africa lancé par l’Union européenne en 2013 pour développer l’utilisation du biogaz, la gestion des déchets d’équipements électriques et électroniques, l’agriculture biologique, la fabrication verte et la création de parcs industriels respectueux de l’environnement. Les partenaires de ce programme sont le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, Maurice, l’Afrique du Sud et l’Ouganda.

Lire aussi – Afrique : l’Alliance africaine de l’économie circulaire (ACEA) adopte une charte

La Banque africaine de développement (BAD) a également lancé la Facilité africaine pour l’économie circulaire (ACEF) pour soutenir les pratiques d’économie circulaire dans ses pays membres. En Éthiopie, par exemple, l’accent est mis sur la valorisation énergétique des déchets. Pour sa part, l’Algérie encourage la valorisation des déchets par le recyclage et le compostage tandis que le Rwanda a progressivement supprimé l’utilisation des sacs en plastique pour promouvoir des modes de consommation et de production durables.

Pour plus d’informations sur WCEF, cliquez sur ici.

Benoît Evan et Nancy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.