Sources : l’Allemagne abaisse ses prévisions de croissance du PIB en 2021 et relève ses estimations pour 2022

Un employé travaille sur la ligne de production A3 et A4 du constructeur automobile allemand Audi, au milieu de la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) à Ingolstadt, en Allemagne, le 3 juin 2020. REUTERS/Andreas Gebert

BERLIN (Reuters) – Le gouvernement allemand a abaissé ses prévisions de croissance économique pour cette année à 2,6%, mais a relevé son estimation pour l’année prochaine à 4,1%, les problèmes d’approvisionnement retardant la reprise dans la plus grande économie d’Europe, ont déclaré deux sources proches du dossier. La décision est tombée mardi.

Les prévisions révisées du gouvernement pour la croissance du PIB se comparent aux prévisions d’avril selon lesquelles l’économie devrait croître de 3,5 % en 2021 et de 3,6 % en 2022.

Les deux sources ont déclaré à Reuters sous couvert d’anonymat que le gouvernement s’attend désormais à ce que la croissance économique revienne à la normale pour 2023, avec un taux d’expansion de 1,6%.

Le ministre de l’Économie, Peter Altmaier, présentera mercredi les prévisions de croissance actualisées du gouvernement lors d’une conférence de presse. Un porte-parole du ministère de l’Économie a refusé de commenter les chiffres mis à jour.

La rareté des semi-conducteurs et autres biens intermédiaires, causée par les perturbations de la chaîne d’approvisionnement dues à la pandémie de COVID-19 et à la demande accrue de puces dans un monde de plus en plus numérique, entrave la production manufacturière allemande.

En plus des problèmes d’approvisionnement en composants électroniques, les entreprises ont également du mal à répondre à une forte demande en raison d’une pénurie de matières premières.

READ  L'OCDE affirme que les variables COVID pourraient entraver la reprise économique du Japon

L’une des sources a déclaré à Reuters que les goulots d’étranglement généralisés de la production, ainsi qu’une demande inhabituellement élevée, entraînent des augmentations de prix, c’est pourquoi le gouvernement allemand s’attend à ce que l’inflation des prix à la consommation atteigne 2,9% cette année.

Mais la source a déclaré que le gouvernement est déterminé à évaluer que la hausse des prix sera temporaire et s’attend à ce que l’inflation baisse à 2,2% en 2022 et à 1,7% en 2023. Les chiffres se comparent à une inflation des prix à la consommation de 0,6% en 2020.

Les perspectives de croissance mitigées de l’économie interviennent après que l’Institut Ifo a déclaré lundi que le climat des affaires s’était détérioré pour le quatrième mois consécutif en octobre et avait atteint son plus bas niveau en six mois. Lire la suite

Il est également conforme à la dernière évaluation de la banque centrale, qui a indiqué lundi que la croissance économique devrait fortement ralentir au quatrième trimestre, avec une croissance annuelle susceptible d’être « considérablement » inférieure à ses prévisions de 3,7% en juin.

Écrit par Michael Nienber, édité par Reham El-Koussa, édité par Timothy Heritage

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *