SunLive – Des kiwis partent en France pour rouler en moto tout-terrain

La Nouvelle-Zélande aura une forte présence dans la plus haute compétition de motos tout-terrain au monde cette année, avec des courses qui devraient atteindre le hotspot européen dans seulement trois mois.

L’International Six Days Enduro 2022 sera présenté en première cette année près de la ville de Lu Pui en Vale dans le sud de la France fin août et début septembre, et attirera à nouveau les élites des courses de motos hors route de tous les coins de la planète.

Malgré l’intensité de la compétition, les performances de la formation Kiwi dans cette « course des Jeux Olympiques d’Enduro » entre le 29 août et le 3 septembre se retrouvent dans certaines équipes favorites.

La moto basée à Wellington est gérée avec l’aide du commissaire néo-zélandais Enduro Justin Stevenson, membre du conseil d’administration de MNZ et ancien manager expérimenté de l’équipe de motocross Mike McLeod, et l’équipe Kiwi de coureurs de la région de Wellington sait qu’elle doit exceller en compétition. Profitez-en si loin de chez vous.

De solides supporters se déplaceront également pour aider l’équipe pendant l’événement.

L’« équipe du trophée » senior est composée de Tom Buxton d’Helensville, Liam Dropper d’Howick, Hamish McDonald de Christchurch et Dylan Earbury de Cambridge.

L’équipe junior comprendra James Scott d’Obero, Tommy Watts de Viro et Will Yoman de Toubo.

Une « équipe de club » néo-zélandaise supervisera l’ISDE en France, comprenant Colon May d’Oresia, Ben Catrile de Widogi et Josh Jack d’Helensville.

L ‘«équipe de soutien NZ1» qui n’a pas voyagé était Seth Riordan (Trophy Team Reserve) de Wanganui; Ben Danto de Christchurch (réserve de l’équipe junior); Et Don Watson, un Kiwi, vit désormais en Zambie (Support Rider).

READ  Les chemins de fer français coupent des trains dans le cadre de la crise du COVID-19

Dropper court actuellement aux États-Unis, McDonald’s et Buxton courant ensemble en Espagne, en Italie et au Portugal.

Chacun d’eux quittera ses bases à l’étranger et rejoindra les autres joueurs de l’équipe de Nouvelle-Zélande en France.

Earbury, McDonald’s et Ryardon ont été les pilotes d’enduro n°1 néo-zélandais au cours des trois dernières saisons.

Stevenson dit que les arrangements « se passent bien » et qu’il y a encore de la place pour que d’autres « équipes de club » entrent.

« Les équipes de club doivent s’autofinancer », a-t-il déclaré. « Quels que soient les coureurs qui souhaitent s’inscrire, le coût total par coureur (avec un supporter) est d’environ 20 000 $. Nous avons jusqu’à cette semaine pour inscrire des équipes supplémentaires », a déclaré Stevenson.

Toute personne intéressée à s’inscrire à des groupes supplémentaires doit envoyer un e-mail à [email protected]

Andy McKesson, www.BikesportNZ.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.