Tadej Poujacar reste dominant sur le Tour de France

Le champion en titre Tadej Poujacar a conservé le contrôle du Tour de France lors d’une deuxième journée pluvieuse dans les Alpes, alors qu’une semaine d’ouverture semée d’accidents a fait des ravages sur ses rivaux dimanche.

“Je suis sûr que beaucoup de gars ont souffert aujourd’hui”, a déclaré Pojjacar, qui a conservé le maillot jaune de leader de la course en réagissant au besoin dans la neuvième étape.

Le finaliste de l’année dernière Primoz Roglic et l’ancien leader général Mathieu van der Poel se sont retirés de la course avant le parcours épuisant de 144,9 kilomètres (90 miles) de Klos à Tine.

L’Australien Ben O’Connor a remporté l’étape après avoir lancé une échappée en solitaire 17km auparavant. Sergio Higuita n’a pas pu suivre le joueur de 25 ans alors que O’Connor a propulsé le Col du Pré jusqu’à l’arrivée à Tignes.

O’Connor a eu du mal à répondre aux larmes après avoir remporté son premier tour.

“Le simple fait d’être sur le Tour de France est un rêve. Donc remporter une telle victoire est une excellente chose et une belle récompense pour tous ceux qui m’ont soutenu au fil des ans”, a déclaré O’Connor. “C’était une course folle.”

O’Connor a terminé plus de cinq minutes devant Mattia Cattaneo et Sonny Colbrelli. Pogacar a répondu à une attaque tardive de Richard Carabaz pour défendre son avance au classement général en terminant sixième, à seulement six minutes d’avance sur O’Connor.

Le pilote UAE Team UAE Bugacar devance O’Connor de 2h01 au classement général avant la première journée de repos de lundi.

Pogacar avait des doutes en fin d’étape.

READ  Hannibal Al-Majbri commente après les débuts de la Tunisie ظهور

“J’avais peur de perdre le maillot jaune la veille de mon jour de repos”, a déclaré Poojacar. “Je suis content de le garder.”

Van der Poel a conservé le maillot jaune pendant six jours mais l’a cédé à Bojjar samedi.

“Nous avons décidé avec l’équipe qu’il était dans mon intérêt de me retirer de la course et de me concentrer sur les Jeux olympiques maintenant”, a déclaré le coureur néerlandais après s’être retiré.

Roglic a chuté brutalement lors de la troisième étape de lundi dans la région ouest de la Bretagne et depuis lors, il est en difficulté. L’équipe Jumbo-Visma a déclaré que le coureur slovène se concentrera sur de nouveaux objectifs.

“Nous avons tous pris la décision avec l’équipe, et cela n’a pas de sens de continuer”, a déclaré Roglic.

Roglic a bien fait lors de l’essai de vendredi, mais a connu des difficultés sur la route de 151 kilomètres (94 milles) d’Oyonnax au Grand-Bornand samedi, lorsque Pogacar a dominé la course. Roglic avait déjà près de 40 minutes de retard sur son compatriote avant l’étape de dimanche.

Roglic a déclaré s’être surpris lors du contre-la-montre, mais les doutes sont revenus lors de la première étape de montagne de samedi alors qu’il souffrait atroce.

“C’est trop pour mon corps en ce moment, et oui, je ne peux pas courir”, a déclaré le joueur de 31 ans. “Je suis déçu. Je n’avais pas prévu que ce soit ce que c’est, mais au final, je dois l’accepter.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *