Test final avant les championnats continentaux et mondiaux / IJF.org

77 athlètes de 21 pays se sont réunis ce week-end à Sao Paulo pour le troisième Grand Prix IBSA de l’année. Pour les athlètes présents, il s’agit de la dernière épreuve avant les championnats continentaux et mondiaux. Le premier jour s’est avéré être un test très difficile avec une concurrence égale. Les huit médailles d’or ont été réparties entre 5 pays, l’Algérie, le Brésil et le Kazakhstan remportant chacun deux médailles d’or.

Ce ne sont pas seulement les athlètes qui ont été testés ici aujourd’hui. Grâce à une collaboration entre la Fédération internationale des sports pour aveugles et la Fédération internationale de judo (IJF), cette dernière apporte des arbitres à toutes les compétitions de l’IBSA. Pour beaucoup à São Paulo, elle est une arbitre adverse en Judo VI. Bien que les règles soient les mêmes que celles du Judo World Tour, il y a quelques petits ajustements, tels que les conseils pour diriger le judo. Il est essentiel de garder votre poing sur votre adversaire à tout moment, à moins que vous ne vous lanciez tout de suite dans une attaque. Bien sûr, il y a aussi plus de guidage vocal.


Martina Bergomit

Martina Bergomit de Croatie est l’un des juges à faire ses débuts. Elle nous a raconté son expérience »Hier il y avait une séance pour expliquer en détail toutes les règles du judo IBSA. Aujourd’hui, j’ai remarqué que c’était moins difficile que prévu. Ce ne sont que quelques éléments supplémentaires auxquels il faut penser. En fait, les athlètes ici facilitent les choses. J’aime beaucoup le judo, c’est très attrayant à regarder. Cela me rend fier d’être un arbitre ici.« 

READ  Le décor des JO est planté pour Nantesiri

Le judo attrayant n’était pas seulement un point de vue subjectif mais aussi objectif car presque toutes les compétitions se sont terminées avant le temps plein avec d’excellents résultats d’Ebon. La journée était pleine de lumière et a laissé la foule en redemander.

Points forts

J1 – 48 kg

La Brésilienne Rosiclid Andrade a gagné à Antalya et Nur-Sultan, décrochant sa troisième médaille d’or sans défaite cette année. D’un magnifique o-goshi, elle a battu Rocio Ledesma Dure (ARG), qui a dû se contenter de l’argent.

J2 – 60 kg

Après avoir décroché l’argent aux Championnats du monde de Lisbonne, Isaac Ould Koueider (ALG) n’a pas pu remporter de médaille sur le World Tour. C’était jusqu’à aujourd’hui, où il était clairement à son meilleur. Il n’a eu besoin que de 3 minutes et 11 secondes pour battre ses trois adversaires.

On notera en particulier l’un des médaillés de bronze d’aujourd’hui, Brian Oporto Beltran (Mexique) qui n’a eu besoin que de deux secondes pour battre Yabrán Láños Láños (Che) avec un manuel en colère. Ce lancer peut facilement être nominé pour un lancer de championnat.!

J1 – 60 kg

Marco Dennis Blanco (Vinn) est très dangereux avec Yoko Uchi à gauche. En finale, il n’a pas permis au jeune Vikal (ALG) de se rapprocher après avoir marqué un but à waza-Ari avec son mouvement signature.

La compétition continue et tout le monde est installé au rythme du judo et aussi au rythme de la vie au Brésil. Le deuxième jour promet d’apporter la même énergie et la même excitation que le premier.

READ  Coupe d'Afrique des Nations: les clubs européens veulent des discussions urgentes avec la FIFA au milieu des inquiétudes concernant la sécurité des joueurs | nouvelles du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.