Ticketmaster a interrompu la vente de billets pour Taylor Swift en France, en raison d'un problème avec le fournisseur tiers

Le chaos de mardi fait suite à l'effondrement stupéfiant observé en novembre dernier lors de la vente par Ticketmaster de billets pour la tournée américaine Eras. Lorsque le site Web Ticketmaster s'est écrasé lors d'un événement de prévente pour la tournée du stade de Swift et que des milliers de personnes ont perdu leurs billets après des heures d'attente dans la file d'attente en ligne.

À l’époque, la société avait déclaré que son site était submergé par le nombre de fans et par les attaques de robots, qui se faisaient passer pour des consommateurs afin d’obtenir des billets et de les vendre sur des sites secondaires. La société a ensuite présenté des excuses « à Taylor et à tous ses fans, en particulier à ceux qui ont vécu une terrible expérience en essayant d'acheter des billets ».

Swift a exprimé sa frustration au nom de ses fans en novembre, notant sur Instagram que « c'était douloureux pour moi de voir des erreurs se produire sans recours ».

De nombreux législateurs ont accusé Ticketmaster d'abuser de son pouvoir en tant que principal vendeur de billets auprès des consommateurs. Les autorités fédérales et étatiques ont décidé d’enquêter sur ce lamentable échec.

Ticketmaster, qui a fusionné avec Live Nation en 2010, est le plus grand vendeur de billets au monde, traitant 500 millions de billets chaque année dans plus de 30 pays. Environ 70 pour cent des billets pour les principales salles de concert aux États-Unis sont vendus via Ticketmaster, selon les données contenues dans une plainte fédérale déposée par les consommateurs l'année dernière.

READ  Une vente aux enchères de plaques métalliques saoudiennes rapporte des millions au ministère de l'Intérieur

La colère envers le vendeur de billets s'est renouvelée mardi après le report de la vente des billets pour la France.

« Ticketmaster est une entreprise mal gérée et ses mauvaises pratiques proviennent en partie de sa position de monopole dans le domaine de la distribution de billets de concert », a déclaré Shobha Ghosh, professeur de droit à l'Université de Syracuse spécialisé dans le droit antitrust, dans un communiqué.

Swift termine actuellement sa tournée américaine de 52 dates, qui devrait se terminer par des concerts à Los Angeles début août. Ses spectacles internationaux débutent à Mexico le 24 août. Elle devrait donner quatre concerts à Paris en mai 2024 et deux spectacles à Lyon en juin prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *