Un navire battant pavillon panaméen s’est échoué dans le nord du Japon, divisé en deux parties

TOKYO (Reuters) – Un navire immatriculé au Panama dans un port du nord du Japon a fait une embardée et s’est divisé en deux et il y a eu un déversement de pétrole, mais il n’y a eu aucune victime parmi les 21 membres d’équipage et le déversement de pétrole était contrôlé sans aucun signe. Les garde-côtes japonais ont déclaré qu’ils avaient débarqué.

Le “Crimson Polaris” de 39 910 tonnes transportait des copeaux de bois lorsqu’il s’est échoué mercredi matin dans le port de Hachinohe. Elle a pu se libérer, mais en raison du mauvais temps, elle n’a pas pu se déplacer loin et a fini par s’amarrer à environ 4 kilomètres (2,4 mi) du port.

Le navire Crimson Polaris immatriculé au Panama est photographié après s’être échoué au port de Hachinohe à Hachinohe, dans le nord du Japon, le 12 août 2021, sur cette photo publiée prise et publiée par le siège régional II de la Garde côtière. 2e siège régional des garde-côtes – Garde-côtes japonais / Document via Reuters À l’attention des rédacteurs – Cette image a été fournie par un tiers. Crédit obligatoire.

Les garde-côtes ont déclaré que le navire, qui était à l’issue d’un vol en provenance de Thaïlande, s’était scindé en deux tôt jeudi matin. Une nappe de pétrole de 5,1 km de long et d’environ 1 km de large a été aperçue plus tard dans la journée, mais des mesures de confinement ont été prises par des patrouilleurs.

Un porte-parole des garde-côtes a déclaré que les deux parties du navire n’avaient pas bougé et étaient étroitement surveillées par les patrouilleurs, et qu’en fin d’après-midi, leur statut n’avait pas changé de manière significative.

READ  Les intempéries tuent 21 marathoniens en Chine

(Reportage par Elaine Laiss) Montage par Shri Navaratnam et Michael Perry

Nos critères : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *