Une délégation militaire algérienne apporte une perspective sécuritaire à l'OTAN

Le 28 mars 2024, le Comité d'état-major de l'Armée nationale populaire algérienne s'est rendu au siège de l'OTAN et a informé le Comité militaire de l'OTAN de « la vision et la contribution de l'Algérie à la stabilité de la région ». Le général de division Belkasem Hasnad, président du Comité permanent de la coopération militaire avec l'OTAN et chef du département des opérations, dirigeait la délégation. Le général Hasnat a été rejoint par quatre autres délégués, dont le représentant militaire de l'Algérie auprès de l'OTAN, le colonel Azzedine Hénon.

Vice-président du groupe militaire de l'OTAN, le lieutenant-général Andrew M. Roehling a accueilli la délégation, reconnaissant le partenariat précieux entre l'OTAN et l'Algérie.

« L'Algérie est un partenaire de longue date de l'OTAN. Notre partenariat repose sur des valeurs et des défis partagés, ainsi que sur notre engagement commun en faveur de la stabilité dans la région. Pour promouvoir cette stabilité, l'OTAN s'engage à approfondir sa coopération avec l'Algérie », a déclaré Le lieutenant-général. Rohling.

La délégation algérienne a informé les membres de la délégation militaire de l'OTAN de la nature des menaces sécuritaires auxquelles le pays est confronté ainsi que des mécanismes et efforts de sécurité de l'Algérie. Il s’agit notamment du renforcement des capacités avec les partenaires locaux, de l’augmentation des opérations de renseignement et du partage d’expertise dans la lutte contre le terrorisme. Les membres de la délégation ont également rencontré le lieutenant-général Roehling et d'autres hauts responsables de l'OTAN.

La visite a été organisée par la Division de la sécurité coopérative de l’État-major militaire international. Cet engagement est important alors que l’OTAN se concentre sur le renforcement des liens et de la coopération pratique avec ses alliés en prévision du sommet de Washington cet été. Le 20 mars, un groupe d'experts indépendants chargé de réfléchir au voisinage sud de l'OTAN a remis son rapport final au secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg. Le rapport propose des recommandations concrètes pour façonner l'approche de l'OTAN sur son flanc sud, en particulier au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et au Sahel.

READ  Le vaccin français contre le COVID restera jusqu'à ce que les unités de soins intensifs soient "vidées", selon le ministre de la Santé

En 2000, l'Algérie a rejoint le Dialogue méditerranéen, un forum de partenariat de l'OTAN qui vise à contribuer à la sécurité et à la stabilité régionales en Méditerranée par le dialogue politique et la coopération pratique.

/sortie publique. Ce contenu, fourni par l'organisation/les auteurs d'origine, peut être spécifique au temps et modifié pour plus de clarté, de style et de longueur. Mirage.News ne prend pas de position ou de parti pris par l'entreprise, et toutes les opinions, positions et conclusions exprimées ici sont uniquement celles du ou des auteurs. Voir l'intégralité Ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *