Une large participation arabe est attendue au sommet d’Algérie

Le secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, l’ambassadeur Hossam Zaki, a déclaré qu’il avait discuté avec le ministre algérien des Affaires étrangères et la communauté nationale à l’étranger Ramdene Lamamra des arrangements logistiques et de l’ordre du jour du prochain sommet de la Ligue en Algérie.

Dans une interview accordée au service de presse algérien, Zaki a déclaré qu’il s’attend à une large participation des dirigeants arabes au sommet prévu en novembre.

Il a ajouté qu’il avait discuté de toutes les questions liées au sommet avec Lamamra.

Tout le monde sait que la réunion des dirigeants arabes est très importante en ce moment, a-t-il souligné, ajoutant que la Ligue arabe ne s’était pas réunie en personne depuis 2019 en raison de la pandémie de COVID-19.

Zaki espérait que le sommet répondrait au moins aux espoirs et aux aspirations du peuple arabe sur les questions liées à la stabilité, la paix et la sécurité.

Il a également noté que le sommet se tiendra pour marquer l’anniversaire de la révolution algérienne contre le colonialisme français.

« Les Algériens et leurs frères arabes célébreront cet événement ensemble », a déclaré Zaki.

S’adressant au slogan du sommet de «réunification» palestino-arabe, il a noté que l’événement servirait de véritable point de départ pour une mission arabe plus efficace.

Il a ajouté que la situation actuelle dans le monde arabe appelle à de plus grands efforts de réunification.

Les dirigeants algériens sont très intéressés par cette question, a-t-il souligné.

En ce qui concerne la division entre les factions palestiniennes, Zaki a déclaré que c’était « une question qui nous tourmente nous, les Arabes ».

READ  Une "fausse carte" alimente les tensions entre le Maroc et l'Algérie - Middle East Monitor

L’Algérie s’est engagée à faciliter le dialogue entre les Palestiniens avant le sommet.

La date des pourparlers n’a pas encore été fixée.

Zaki a souligné que les efforts entre les pays arabes pour parvenir à la réconciliation entre les Palestiniens n’ont pas cessé, ajoutant que « nous pensons que les efforts algériens aideront à la séparation pendant de nombreuses années ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.