Une nouvelle carte de l’univers qui affiche toute l’étendue du cosmos avec une précision extrême et une beauté écrasante

Bryce Maynard (à gauche) et Nikita Shtarkman examinent une carte de l’univers visible. Crédit : Will Kirk/Université Johns Hopkins

La carte dessine une vaste zone de l’univers, de[{ » attribute= » »>Milky Way to ‘the edge of what can be seen.’

A new map of the universe displays the span of the entire known cosmos for the first time with pinpoint accuracy and sweeping beauty.

Compiled from data mined over two decades by the Sloan Digital Sky Survey, the map was created by astronomers from Johns Hopkins University. It allows the public to experience data previously only accessible to scientists.

The interactive map depicts the actual position and real colors of 200,000 galaxies. It is available online, where it can also be downloaded for free.


Une nouvelle carte de l’univers affiche pour la première fois l’intégralité de l’univers connu avec une précision et une beauté étonnantes. Crédit : Université Johns Hopkins

« En grandissant, j’étais très inspiré par les images d’astronomie, d’étoiles, de nébuleuses et de galaxies, et maintenant il était temps de créer un nouveau type d’image pour inspirer les gens », explique le concepteur de cartes Brice Ménard, professeur à Johns Hopkins. Les astrophysiciens du monde entier analysent ces données depuis des années, ce qui a donné lieu à des milliers d’articles scientifiques et de découvertes. Mais personne n’a pris le temps de créer une carte qui soit belle, scientifiquement exacte et accessible aux non-scientifiques. Notre objectif ici est de montrer à tout le monde à quoi ressemble vraiment l’univers.

Le Sloan Digital Sky Survey est un effort pionnier pour capturer le ciel nocturne avec un télescope basé au Nouveau-Mexique. Nuit après nuit pendant des années, le télescope a visé des endroits légèrement différents pour capturer cette perspective extraordinairement large.

La carte représente une tranche de l’univers, soit environ 200 000 galaxies – chaque point de la carte est une galaxie et chaque galaxie contient des milliards d’étoiles et de planètes. La Voie Lactée est simplement l’un de ces points, celui qui se trouve en bas de la carte. Maynard a compilé la carte avec l’aide de Nikita Shtarkman, ancienne étudiante en informatique de Johns Hopkins.

Carte de l'univers visible

Créée par des astronomes de l’Université Johns Hopkins à l’aide de données extraites pendant deux décennies par le Sloan Digital Sky Survey, la carte permet au public de découvrir des données auparavant uniquement disponibles pour les scientifiques. Crédit : Université Johns Hopkins

La carte est plus colorée en raison de l’expansion de l’univers. Pour cette raison, plus un objet est éloigné, plus il apparaît rouge. Le premier éclair de rayonnement a été émis peu de temps après[{ » attribute= » »>Big Bang, 13.7 billion years ago is revealed at the top of the map.

“In this map, we are just a speck at the very bottom, just one pixel. And when I say we, I mean our galaxy, the Milky Way which has billions of stars and planets,” Ménard says. “We are used to seeing astronomical pictures showing one galaxy here, one galaxy there or perhaps a group of galaxies. But what this map shows is a very, very different scale.”

Ménard hopes people will experience both the map’s undeniable beauty and its awe-inspiring sweep of scale.

“From this speck at the bottom,” he says, “we are able to map out galaxies across the entire universe, and that says something about the power of science.”

READ  La plus grande étoile de la Voie lactée meurt lentement et les astronomes la surveillent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.