Yoon en Corée du Sud promet un soutien pour stimuler les exportations | Affaires et économie

Le dirigeant sud-coréen s’est également engagé à étendre les accords de libre-échange au Moyen-Orient et à l’Amérique centrale et du Sud.

Le président sud-coréen Yoon Sok-yul a renouvelé son engagement à concentrer les ressources du gouvernement sur la stimulation des exportations, affirmant dans un discours que les exportations étaient et sont toujours la base de l’économie et de l’emploi du pays.

Lundi, Yoon a déclaré que le gouvernement ferait tout ce qui était en son pouvoir pour faire du pays le cinquième exportateur mondial d’ici 2026, contre le sixième l’année dernière.

Il a déclaré que le gouvernement « aidera les entreprises à trouver rapidement une solution aux difficultés d’exportation et à remporter des contrats », ajoutant qu’il élargira considérablement le soutien financier et administratif aux exportateurs.

La Corée du Sud est la dixième économie mondiale et abrite des fournisseurs mondiaux de produits allant des puces de mémoire d’ordinateur aux automobiles, navires et machines industrielles.

Dans son discours lors d’une cérémonie marquant la Journée annuelle du commerce du pays, Yoon a déclaré que le gouvernement chercherait également à étendre son réseau d’accords de libre-échange au Moyen-Orient, en Amérique centrale et du Sud et en Afrique.

Il a ajouté que les exportations de cette année devraient atteindre un niveau record de plus de 680 milliards de dollars, contre 644,4 milliards de dollars l’an dernier.

Depuis son entrée en fonction, Yoon a déclaré à plusieurs reprises que son gouvernement essaierait de surmonter le ralentissement de la croissance économique en stimulant les exportations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.