Afrique : Bellili – un joyau algérien au talent brésilien

Youssef Bellili a remporté le penalty qui a donné l’avantage à l’Algérie sur le Maroc

Il a frappé un superbe but des 40 mètres en prolongation pour illuminer le terrain

Parlez du match, de ce but et de la demi-finale à venir contre le Qatar

Le nom de Rabah Madjer revient toujours chaque fois que le football algérien est un sujet de discussion. Brillante star des années 1980, il a disputé deux Coupes du monde avec son pays et a aidé Porto à battre le Bayern Munich lors de la finale de la Coupe d’Europe 1987.

Alors que tout le monde serait d’accord sur le talent exceptionnel de Madjer, les observateurs chevronnés de l’équipe nationale algérienne et de la scène nationale du pays diront que Lakhdar Belloumi était talentueux à tous égards. Moins connu que Madjer, du fait qu’il a joué tout son football en Algérie, le talent de Belloumi était l’un des plus grands joueurs que l’Afrique ait jamais produit.

Après des années de ces jours tumultueux, l’Algérie a produit un joueur qui rappelle Belloumi, un joueur qui n’a pas peur de s’exprimer et qui passe facilement devant ses anciens adversaires. Il s’appelle Mohamed Youssef Bellili, un talentueux bijou algérien du Brésil.

« Nous dédions cette victoire au peuple algérien », a déclaré Balili après le coup de sifflet final après la victoire aux tirs au but de son équipe sur son voisin le Maroc en quarts de finale de la Coupe arabe du Qatar 2021. Et ses compatriotes, dont beaucoup étaient dans le stade samedi soir, ont partagé son bonheur, avec des célébrations ayant lieu partout dans le monde, à haute voix partout en Algérie et en France.

READ  La souche Omicron Covid-19 désormais dominante aux États-Unis : autorités sanitaires

hors de ce monde

Bellili était en pleine action contre le Maroc. Après avoir failli obtenir un penalty en première mi-temps, il a remporté le penalty qui a donné l’avantage à l’Algérie en seconde mi-temps, contournant un défenseur dans la surface de réparation marocaine avant d’être sauvé par Badr Bennoun. Après avoir examiné le VAR, l’arbitre a pointé le point de penalty, alors que Yacine Brahimi a frappé le ballon devant Anas Zeniti pour donner l’avantage aux Algériens. « Nous avons joué un grand match contre une équipe marocaine qui joue un bon football », a déclaré Bellili. « Nous remercions Dieu pour cette merveilleuse victoire. »

Le Maroc n’est pas loin derrière. Deux minutes plus tard, Mohammed Al-Nuhairi a inscrit un coup franc indirect dans le filet à bout portant. Puis, en prolongation, Billy a offert une autre pièce magique, ramassant le ballon au milieu de terrain, repérant le gardien de but juste à côté de sa ligne et enroulant le ballon dans le filet à 40 mètres de distance.