Alan Okello, basé en Algérie, propose un emploi à Cranes Insider

Depuis qu’Alain Okello a rejoint l’équipe algérienne du Paradou en janvier 2020, son rêve a fait son chemin vers l’Europe.

Avec cet immense rêve qui n’est pas encore réalisé en raison du manque de temps de jeu, le milieu de terrain offensif des Cranes a une autre chance de montrer la mine d’or aux employeurs qu’ils n’ont pas encore pleinement exploités.

Pour l’entraîneur Micho Sredojevic, Okello est le meilleur cheval de Troie à avoir offert le spectacle David contre Goliath à Alger aujourd’hui dans les éliminatoires du groupe F de la CAN.

« C’était incroyable quand j’ai entendu parler du tirage au sort. C’est le moment pour l’Ouganda de montrer à l’Algérie que nous ne sommes pas très loin en termes de développement du football », a déclaré l’ancien meneur de jeu de KCCA et Kibuli SS.

Il voit ce moment comme une excellente occasion pour les 16 joueurs locaux de l’équipe de présenter leurs marchandises en Afrique du Nord.

« C’est une opportunité pour les garçons locaux de prouver aux Algériens qu’ils ont du talent. Quand mes coéquipiers ont appris que mon pays affronterait leur équipe nationale, ils ont dit qu’ils avaient hâte de voir jouer d’autres Ougandais. »

« La ligue algérienne envoie des joueurs en Europe chaque saison, ce qui la rend supérieure si elle est placée aux côtés de la Premier League ougandaise. Mais la composition de l’équipe nationale est très différente des paramètres de la ligue et cela nous donne de l’espoir avant le match », dit Okello.

Ses anciens coéquipiers du Paradou, Hicham El-Boudaoui, désormais à Nice, et Ramy Bensbini au Borussia Mönchengladbach, porteront la force du sélectionneur algérien Djamel Belmani en l’absence des stars Riyad Mahrez, Yassine Brahimi, Soufiane Feghouli et du joueur de West Ham Saïd. Benrahma.

Puzzle du milieu de terrain Okello contre Micho

Indépendamment de la connaissance d’Okello de la ligue algérienne, l’éléphant dans la salle reste le choix de style de Micho et son désir de commencer trois milieux de terrain à l’esprit défensif.

La recrue de Yanga Marvin Youngman, la recrue Khaled Ocho et la star des Vipers Pubussy Byaruhanga pourraient obtenir un signe de tête à Okello.

Mais lors d’une victoire 8-1 lors d’un match d’entraînement contre l’équipe tunisienne Hammam Sousse ce week-end à Tunis, Micho s’est tourné vers une tactique de contre-attaque qui a aidé Farruko Mia et Okello dans un milieu de terrain de soutien.

Okello offre une vision, un calme et un exutoire pénétrant qui pourraient ajouter un aspect imprévisible aux accusations de Micho s’ils devaient déclencher une perturbation massive.

La compétition au milieu de terrain semble être décidée, les hôtes s’appuyant sur Ismail Bennacer (AC Milan), Ramez Zerrougui (Twente), Adam Ounas (Napoli) et Boudaoui (Nice).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.