Algérie : Conférence sur la stabilité de la Libye – La position de l’Algérie est « toujours claire », selon Lama Mra

Alger – Le ministre des Affaires étrangères et nationales sociales, Ramdேன்n Lamamra, a déclaré jeudi depuis Tripoli que la position de l’Algérie sur la crise libyenne a toujours été claire et cohérente avec « la sauvegarde de la souveraineté et de l’unité régionale de la Libye » et la réalisation d’une position intermédiaire. La solution libyenne à la crise.

« La position de l’Algérie sur la crise libyenne a toujours été claire et cohérente, et le président républicain Abdelmadzi Deboun doit protéger la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Libye sans s’ingérer dans ses affaires intérieures », a-t-il déclaré. La Conférence libyenne sur la stabilité a débuté jeudi à Tripoli.

« L’Algérie a souligné à plusieurs reprises que les frères libyens doivent jouer un rôle de premier plan dans la résolution de la crise à travers un processus entre les Libyens à travers un dialogue inclusif qui garantit le renforcement des institutions et la réconciliation nationale », a déclaré le Premier ministre.

L’Algérie salue les progrès accomplis dans le processus politique supervisé par les Nations unies, qui a conduit à l’élection du président et des membres du Conseil présidentiel et du gouvernement d’union nationale et a fixé la date des élections générales du 24 décembre 2021 », a-t-il déclaré.

Exprimant la satisfaction de l’Algérie quant à la relative stabilité enregistrée en termes de sécurité depuis la signature de l’accord de cessez-le-feu en Libye, Lamamra a souligné la nécessité de mettre fin au processus militaire et sécuritaire pour « interdire les armes et retirer les troupes, les mercenaires et les combattants étrangers ». Depuis la Libye, « l’implication de la Libye dans le processus initié après consultation des partenaires internationaux concernés et les résultats de la réunion ministérielle des voisins de la Libye a eu lieu les 30 et 31 août 2021.

READ  L'Algérie vise à lever 2,6 milliards de dollars d'investissements énergétiques l'année prochaine

A cette occasion, le chef diplomatique algérien s’est félicité de l’accord conclu par le Groupe militaire mixte 5 + 5 lors d’une réunion à Genève le 8 octobre, pour élaborer un plan d’action global pour le retrait des mercenaires, des militants et des troupes étrangères de Libye, les clauses de l’accord de cessez-le-feu, des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de la Conférence de Berlin.

Appel à soutenir le processus politique à l’approche des élections

À l’approche des élections libyennes, Lamara a appelé toutes les parties concernées à soutenir les efforts de l’administration actuelle et à s’exclure de toute tentative de diviser les Libyens ou d’entraver le processus politique et le fonctionnement du gouvernement.