Algérie : des militants électoraux appellent à une forte participation pour faire face aux défis

Algérie – Les partis politiques et les candidats indépendants ont poursuivi, lundi, leur discours électoral, dans lequel ils ont mis l’accent sur la nécessité pour les citoyens de voter massivement aux législatives du 12 juin pour amener le changement auquel aspire le peuple algérien, à travers l’élection de l’Assemblée populaire nationale (Chambre des représentants). Parlement) composé de « représentants compétents et impartiaux ».

Le leader d’une nouvelle génération, Sofiane Djilali, a déclaré lors d’un rassemblement électoral dans la ville orientale de Sétif, que son parti veut “contribuer au développement de la pensée et à la prise de conscience politique” pour impliquer les citoyens dans les prochaines élections “avec responsabilité et militantisme » pour amener le changement.

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine, Belkacem Sahli, a déclaré lors d’une réunion avec les candidats de son parti à Alger, que son parti a choisi de participer aux prochaines élections car « la solution à la crise que traverse le pays doit passer par le cadre constitutionnel et non la période de transition que certains partis réclament.”

Lors d’un rassemblement politique à Ouled Jalal, le chef du Front du futur, Abdelaziz Belaid, a déclaré que son parti était prêt “à travailler avec tout le monde pour apporter un réel changement”, ajoutant que la construction de l’Algérie “exige des efforts concertés pour répandre la confiance et l’espoir. “

S’exprimant à Sidi Bel Abbes, le président par intérim du Parti de la liberté et de la justice, Jamal Benzidi, a exhorté les citoyens à se rendre aux urnes le 12 juin pour parvenir à un “vrai changement attendu”, soulignant la nécessité de “choisir les plus qualifiés” et de “se mettre en travers du chemin”. des corrompus et des opportunistes.