Un judoka algérien se retire des JO de Tokyo pour rivaliser avec un athlète israélien

Il y a deux ans, l’Algérien Feti Noorin a été éliminé des Championnats du monde de judoka 2019 et son match nul l’a mené contre le football israélien Doher.

L’histoire revient encore et encore, cette fois Jeux Olympiques de Tokyo.

Le tirage au sort de la division masculine des -73 kg mettra en place un match entre Noor, neuvième et sixième, au deuxième tour. Alors Noorin, encore une fois, s’est retiré de la compétition.

“Nous n’avons pas eu de chance au tirage au sort. Nous avons eu un ennemi israélien, c’est pourquoi nous avons dû nous retirer. Nous avons pris la bonne décision.” Le Times israélien a cité Selon les médias algériens, l’entraîneur de Noor est Amar Ben Yaklif.

Patel affrontera désormais Mohammed Abdul Rasul du Soudan lors de son premier combat.

À Tokyo, au Japon, le vendredi 23 juillet 2021, les gens préparent le terrain pour le judo à Nippon Pudokan avant les Jeux olympiques d’été de 2020.

Ce n’est pas la première fois que les objections à la confrontation avec des athlètes israéliens suscitent la controverse dans le judo international. La Fédération internationale de judo a imposé un embargo de quatre ans sur l’Iran, qui expire en 2023, et a déclaré que le judoka iranien avait été contraint d’annuler des matchs afin de ne pas affronter les judokas israéliens.

Aux Jeux olympiques de Rio 2016, le Comité international olympique L’islam égyptien a renvoyé El Shehabi chez lui Avant la fin des Jeux, il a battu Shehabi pour avoir refusé de serrer la main de l’Israélien ou de Sasan après le médaillé de bronze Sasan.

READ  27 sénateurs américains écrivent une lettre à Biden pour demander le renversement du Sahara occidental

Suivez Chris Pompeo sur Twitter OBOOMbaca.

Cet article est paru pour la première fois aux États-Unis aujourd’hui : L’athlète de judo se retirera des Jeux olympiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *