Bonjour, Sudbury! Voici sept histoires pour lancer le week-end

Bonjour, Grand Sudbury.

Voici quelques histoires pour commencer votre journée.

Leo Gerrard, président à la retraite des Métallos internationaux, se joint aux grévistes de Copper Cliff :

Le député Jimmy West Sudbury connaît le stress de marcher sur une ligne de piquetage pendant une grève. West a défilé sur les lignes de piquetage en 2003, 2009 et 2010. Il sait également que le moral monte lorsque les gens se rendent sur les lignes de piquetage pour montrer leur soutien aux travailleurs. C’est ce qu’il a fait vendredi, en compagnie de la députée provinciale de Nickel Belt, France Gélinas, et du chef international à la retraite des Métallos, Leo Gerrard. Ils ont visité la ligne de piquetage mise en place à la fonderie de Copper Cliff, puis se sont rendus à la mine Coleman pour parler avec les travailleurs en grève là-bas. Le comité de négociation du syndicat et de l’entreprise. Avec 87 pour cent des votants votant, 70 pour cent des membres ont voté pour rejeter l’accord. La section locale 6500 des Métallos représente environ 2 450 employés de production et d’entretien dans les opérations de Vale à Sudbury. “La meilleure chose pour la ville est la paix du travail”, a déclaré West. “Personne ne vote en grève à moins de penser que le contrat est injuste.” Obtenez l’histoire complète ici.

Il y a de fortes chances que la région établisse un record de température ce week-end :

Au vu des perspectives, il y a de fortes chances que la région établisse un record ce week-end. Samedi, les prévisions actuelles étaient supérieures à 27, avec 72% de probabilité de pluie et d’orages possibles dans la matinée. Le maximum le plus élevé est attendu au moins dimanche 31, avec un risque de pluie ou d’orage. L’humidité des deux jours devrait rendre ces sommets encore plus chauds. Des températures très élevées début juin, mais pas de beaucoup. Les données météorologiques d’Environnement Canada ont établi le record actuel pour le 5 juin à 28,9 degrés, établi en 1955, et 31,1 degrés pour le 6 juin, établi en 1976. Même si la région n’établit pas de record, il s’annonce chaud, chaud week-end humide. Dans cet esprit, Santé publique Sudbury & Distributions offre des conseils pour éviter les maladies liées à la chaleur comme l’épuisement dû à la chaleur et les coups de chaleur lorsque les températures augmentent.

Familles du Nord de l’Ontario en dehors du programme pilote pour l’autisme :

Le Programme pilote ontarien de l’autisme annoncé en février semble avoir laissé les familles du Nord de l’Ontario à l’écart. La députée provinciale de Nickel Belt, France Gélinas, a prononcé un discours à Queens Park le 1er juin au nom de la Northern Ontario Autism Alliance. “En février, le gouvernement de l’Ontario a annoncé un nouveau programme pilote de financement basé sur les besoins. L’annonce a noté que 600 enfants et jeunes de toute la province ont été invités à participer au nouveau programme”, a déclaré Gilinas. « J’ai été choqué la semaine dernière lorsque la coalition m’a informé que personne, ni eux ni leurs groupes de défense, fournisseurs de services ou groupes de soutien alliés, n’avait pu identifier une seule famille du Nord de l’Ontario qui avait été invitée à participer au projet pilote. Le projet pilote a été annoncé en février par des questions de parents d’enfants autistes à Sudbury, citant un certain nombre de traits controversés du pilote et suscitant des inquiétudes quant au fait que le plan proposé avait raté la cible. Julia Ricci, membre de l’équipe de direction de la Northern Ontario Autism Alliance, a parlé en février de ses préoccupations concernant le projet pilote, soulignant les limites d’âge pour le financement et les délais d’attente pour les enfants du nord de l’Ontario pour recevoir un diagnostic par rapport aux enfants vivant dans le sud de l’Ontario. Richie a contacté son réseau dans le Nord de l’Ontario depuis l’envoi d’invitations à participer au projet pilote en mars et dit que jusqu’à présent, elle n’a pu trouver personne dans le Nord de l’Ontario qui a été invité à faire partie d’un projet pilote. Plus sur cette histoire ici.

READ  Voyager en France pendant Covid-19: ce que vous devez savoir avant de voyager

Le programme de financement de Science Nord appuiera la sensibilisation d’un plus grand nombre de communautés autochtones :

En raison de la pandémie de COVID-19, la collecte de fonds annuelle Bluecoat Ball pour Science Nord a été annulée. Au lieu de cela, le centre scientifique populaire a créé une nouvelle campagne de collecte de fonds, l’événement en ligne Bluecoat Box. L’événement de collecte de fonds annuel de Science Nord organisé cette année par le Bal des sarraus bleus en personne se transforme en un événement Boîte des sarraus bleus en ligne. Le 17 juin, Science Nord invite les membres de la communauté à une soirée d’inspiration et de divertissement qui aidera à amasser des fonds pour le Fonds de programmation autochtone de Science Nord. Il y a environ 100 collectivités des Premières Nations dans le Nord et Science Nord s’associe à environ 65 d’entre elles chaque année, a déclaré Ashley LaRose, directrice du développement au Centre des sciences. Larose a déclaré que l’argent recueilli grâce à Bluecoat Box contribuera à cette expansion. Mais qu’obtient-on en achetant une Bluecoat Box à 300 $ ? Eh bien, vous obtiendrez un coffre plein du maximum avec une sélection de produits, et votre nom sera inscrit à un tirage pour un prix de 10 000 $. Vous bénéficierez également d’une soirée « expérience virtuelle immersive » comprenant des divertissements en direct, des éléments sur les connaissances autochtones, des tirages au sort et plus encore. L’histoire complète est ici.

Santé publique Sudbury n’a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 pour le vendredi 4 juin :

La Santé publique de Sudbury et territoires (PHSD) n’a signalé aucun nouveau cas de COVID-19 le vendredi 4 juin. Le PHSD a également signalé 28 cas actifs qui sont surveillés localement. De plus, depuis que le PHSD a commencé à suivre les cas de COVID-19 il y a un peu plus de 15 mois, 2 101 cas de COVID-19 au total ont été confirmés localement. Le PHSD a également déclaré que 2 068 de ces cas ont maintenant été résolus. Les détails ont été rapportés sur le site Web du PHSD. Comme aucun nouveau cas n’a été signalé, il n’y a eu aucun changement dans aucun des autres points de données, à l’exception d’une diminution dans un cas à l’étude pour une exposition potentielle et d’une augmentation dans la catégorie d’association épidémiologique inconnue. Vendredi, dans le journal régional COVID-19, le site Web quotidien du gouvernement de l’Ontario a signalé 914 nouveaux cas confirmés de COVID-19 dans la province.

READ  Kidscreen »Archive» Zephyr et France TV signent un accord de développement commun

Le président de la Laurentienne s’est dit « très transparent » sur les problèmes financiers de l’école lors de ses rencontres avec les députés :

Avec Robert Hatchey comme témoin, une discussion a eu lieu sur les raisons pour lesquelles le gouvernement fédéral n’était pas intervenu et n’avait pas sauvé l’Université Laurentienne de l’insolvabilité le 3 juin au Comité des langues officielles de la Chambre des communes. C’était la deuxième journée consécutive que la question était discutée au sein de ce comité de la Chambre des communes, et aussi la deuxième semaine consécutive que Hatchey, le président de la Laurentienne, faisait face aux questions des députés. Il a également comparu devant le Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes le 25 mai pour répondre à des questions sur le programme de sage-femme aujourd’hui disparu de la Laurentienne ainsi que sur l’insolvabilité de l’université. Hatchey était l’un des témoins invités à participer au débat du 3 juin au Comité des langues officielles de la Chambre des communes sur le soutien fédéral aux établissements postsecondaires francophones ou bilingues en milieu minoritaire. Plus d’une vingtaine de programmes en français à la Laurentienne – une université bilingue – ont été interrompus en avril dans le cadre des efforts de restructuration de l’université insolvable sous surveillance judiciaire en vertu de la Loi sur la protection des créanciers des entreprises (LACC). Les députés de Sudbury Paul Lefebvre et le député de Nickel Belt Marc Serré, tous deux libéraux, ont rencontré Haché en décembre au sujet des problèmes financiers de LU, bien qu’ils maintiennent qu’ils n’avaient aucune idée que l’université était insolvable et envisageait de déposer une demande en vertu de la LACC. Le NPD Charlie Angus voulait savoir s’il y avait une « demande spécifique » pour le gouvernement fédéral que la Laurentienne a faite lors d’une réunion fin décembre avec les législateurs locaux. « À la fin décembre, nous avons été très transparents sur l’ampleur des défis auxquels nous étions confrontés, et sans poser de question précise, en soulignant l’ampleur du défi, l’écart que nous avions à la Laurentienne à la recherche de toute façon dont le gouvernement fédéral pourrait être en mesure pour nous aider à combler cet écart », a répondu Hachi. Plus sur cette histoire ici.

READ  Révolutionnaires et royauté exposés dans le musée rénové de Paris

La ville ouvre le dossier de candidature au programme de report de la taxe foncière 2021 :

La Ville du Grand Sudbury offre de l’aide aux résidents pour les aider à surmonter les effets de la pandémie de COVID-19 en offrant aux propriétaires fonciers la possibilité de reporter leurs derniers paiements d’impôt pour 2021. Le programme de report d’impôt foncier COVID-19 2021 est maintenant disponible pour aider les résidents et les propriétaires d’entreprises confrontés à des difficultés financières en raison de la pandémie. COVID-19. Le nouveau programme offrira aux propriétaires admissibles la possibilité de reporter les deux prochains paiements d’impôt à décembre, sans pénalité ni intérêt. « La pandémie et les ordonnances de séjour à domicile ont fait du comté une année difficile pour de nombreux résidents et entreprises qui gèrent leurs finances », a déclaré le maire du Grand Sudbury, Brian Biger. « J’espère avoir la possibilité de reporter les acomptes provisionnels de six mois pour aider à rassurer les propriétaires qui bénéficieront de l’exonération. Le programme est offert aux propriétaires de propriétés résidentielles/agricoles et résidentielles, commerciales/industrielles multiplexées qui satisfont aux exigences d’admissibilité et aux critères définis pour chaque type de propriété. Parmi les autres facteurs éligibles, les taxes foncières doivent actuellement être payées directement à la ville et non par l’intermédiaire de la société de prêts hypothécaires sans aucun montant de taxe foncière dû au 30 avril 2021. Admissibilité, demandes et liste des pièces justificatives pour chaque type de propriété pour le 2021 Programme de report de l’impôt foncier COVID-19 disponible sur www.grandsudbury.ca/taxes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *