Cherchez le patient monkeypox qui s’est échappé du centre d’isolement

Le patient, le premier cas confirmé de monkeypox en Jamaïque, s’est échappé de l’établissement de santé où il était isolé en attendant son rétablissement.

On rapporte qu’un samedi après-midi de malade – qui s’est présenté au système de santé publique le 5 juillet, arrivé en Jamaïque environ cinq jours plus tôt en provenance du Royaume-Uni – est parti par la fenêtre de la salle de bain de l’établissement et a attendu une voiture. La police a été appelée et enquête.

Toute personne ayant des informations sur sa localisation est priée de contacter immédiatement la police.

« Le monkeypox est une maladie virale qui peut être transmise d’une personne à l’autre. Le ministre de la Santé et du Mieux-être, Dr. ici. Christophe Tufton.

Les symptômes du monkeypox comprennent la fièvre, des maux de tête sévères, des ganglions lymphatiques enflés, des maux de dos, des douleurs musculaires, un manque d’énergie et/ou une éruption cutanée. La transmission d’une personne à l’autre se fait par :

  • contact direct avec des lésions cutanées ou des croûtes de monkeypox ;
    • contact avec des vêtements ou du linge de maison (tels que de la literie ou des serviettes) qu’une personne infectée a utilisés ; Et le
    • Une personne atteinte d’une éruption cutanée de monkeypox tousse ou éternue.

Le virus pénètre dans l’organisme par une peau lésée (même si elle n’est pas visible), les voies respiratoires ou les muqueuses (yeux, nez ou bouche). La période d’incubation varie de 5 à 21 jours.

Les membres du public souffrant de fièvre, de maux de tête sévères, de douleurs musculaires et/ou d’éruptions cutanées doivent s’isoler immédiatement et contacter leur centre de santé ou leur médecin avant une visite. Tous les membres du public doivent porter un masque, se laver les mains fréquemment et pratiquer la distanciation physique, dans le cadre des efforts de prévention et de contrôle des infections.

READ  Deux minéraux jamais vus sur Terre ont été découverts à l'intérieur d'une météorite de 17 tonnes

Pour plus d’informations sur le Monkeypox, le public peut consulter le site Internet du Ministère (www.moh.gov.jm) ou communiquez avec votre service de santé publique local.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *