Cyber ​​Group Studios fait sensation à Biarritz moyennant des frais d’animation

À l’aube d’une année de croissance internationale significative, le géant de l’animation basé à Paris Cyber ​​​​Group Studios présente un large éventail de nouveaux spectacles et de spectacles de retour au Rendez-Vous Unifrance de cette année dans la ville portuaire française de Biarritz.

Parmi les points forts actuels de Cyber ​​​​Group figurent la nouvelle série comique pour enfants surpuissante 50/50 Heroes, qui a été vendue à ITV au Royaume-Uni et à Discovery en Amérique latine. Commandé par France Télévisions et Disney, « 50/50 Heroes » suit le tumulte de Mo et Sam, un demi-frère et une soeur, âgés de 11 et 9 ans, qui partagent des pouvoirs surnaturels.

Cyber ​​​​Group a étendu ses opérations mondiales au cours de l’année écoulée grâce à un certain nombre d’acquisitions, de partenariats et de coentreprises majeurs qui ont conduit à un certain nombre de nouveaux projets.

La société a acquis des participations majoritaires dans le premier studio d’animation britannique A Productions, la société italienne Graphilm Entertainment et la société singapourienne Scrawl Animation.

Le partenariat avec A Productions a conduit le Cyber ​​​​Group de la BBC à lancer sa première série en studio commune « Digital Girl », qui a également été vendue à Super RTL en Allemagne et à Discovery en Amérique latine.

Pendant ce temps, l’acquisition de Singapour par Cyber ​​​​Group est considérée comme une expansion stratégique dans une région vitale.

« C’est une position énorme pour nous », a déclaré Rafael Mateo, vice-président exécutif de Cyber ​​Group. divers. « L’Asie est essentielle. Nous avons très bien travaillé avec la Chine et nous voulons nous rapprocher de la région et continuer à bien travailler avec CCTV. »

READ  Gambie : GFF demande formellement à la FIFA et à la CAF d'enquêter sur l'attaque de Belmadi contre Jasama

CCTV a repris les trois saisons de la série préscolaire révolutionnaire de Cyber ​​​​Group « Gigantosaurus » ainsi que « Taffy », une coproduction avec Turner et France TV sur un raton laveur décharné, se faisant passer pour un chat, en route vers le maison d’une femme riche et d’un Doberman suspect.

La société compte également le japonais NHK, qui a également choisi « Gigantosaurus » comme principal client.

« Notre présence en Asie est vraiment la prochaine grande étape pour nous. Cela implique de travailler avec toutes les différentes incitations locales potentielles et les talents locaux. Il s’agit vraiment de trouver à la fois de bons talents et des ressources de financement supplémentaires. »

Cyber ​​​​Group a également collaboré avec la société japonaise Nippon Animation sur le projet de long métrage « Nanami and the Quest for Atlantis » basé sur la série télévisée japonaise classique « Tico and Friends ».

« Pour nous, c’est vraiment très important car ce sera notre première collaboration avec Nippon Animation », a déclaré Matthew.

Cyber ​​​​Group a déclaré que la nouvelle collaboration « représente le début de ce qui devrait être une collaboration à long terme entre les nouveaux partenaires de coproduction, qui comprendra de nombreuses séries classiques de Nippon Animation ainsi que de nouvelles fonctionnalités et initiatives. « 

De même, la société s’est associée au studio de divertissement pour enfants Splash Entertainment basé à Los Angeles pour former CyberSplash, une nouvelle société basée à Paris qui créera et produira des séries animées et des longs métrages originaux.

Le premier projet en dehors de la joint-venture est « Family Rocks », une série préscolaire sur la première famille moderne à l’âge de pierre. Prévu pour la première fois en 2024, le spectacle est une coproduction avec Paramount Studios Selfie Studios en Israël.

READ  La France pleure "l'Immortel" Belmondo, rendra hommage à mon pays jeudi

En plus de la troisième saison de « Gigantosaurus », le Groupe Cyber ​​fait également la promotion de la deuxième saison de « Droners » à Biarritz. Série d’aventures high-tech destinée aux enfants plus âgés, « Droners » se déroule à Terraqua, un monde recouvert à 95 % d’eau, où une équipe de jeunes pilotes de drones participe à une compétition qui peut les aider à sauver leur île de la noyade dans la mer. .

Mathieu a noté que « Droners » avait été un énorme succès pour le diffuseur français TF1, le conduisant ainsi que le WDR allemand à donner rapidement le feu vert à une deuxième saison. L’émission est également allée à Disney pour une deuxième fenêtre en France ainsi qu’à JTV en Corée du Sud.

« Ce que nous essayons vraiment de faire, c’est d’avoir le type d’offre le plus diversifié », a ajouté Matteo. « C’est vraiment important. Nous voulons parler au plus grand nombre de clients possible. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.