CyberSud : Formation des formateurs en cybercriminalité et preuve électronique pour les magistrats en Algérie

28 au 31 mars 2022, Organisé par le Bureau de planification de la cybercriminalité du Conseil de l’Europe (C-PROC) dans le cadre du projet CyberSud et en collaboration avec le ministère algérien de la Justice. Formation Judiciaire des Formateurs en Preuve Electronique de la Cybercriminalité et des Magistrats (ToT) En Algérie, Algérie.

Le système de formation et le rôle du cours centré sur les formateurs facilitent la mise en place d’un ensemble de formateurs nationaux qui peuvent en outre dispenser des cours de formation judiciaire dans le pays. Source d’énergie pour la cybercriminalité et leurs collègues.

Au cours de l’événement de quatre jours, des juges, des avocats et d’autres responsables du système judiciaire ont activement participé à la discussion et ont exprimé un intérêt particulier pour la compétition par équipe, où ils ont joué le rôle d’entraîneurs.

le CyberSud Cours ToT déjà proposés dans le programme tunisien Et jordanien novembre et décembre 2021 et juges, respectivement Liban Magistrats en mars 2022. Un déménagement similaire est prévu au Maroc.

Dans un contexte international donné, le renforcement du système de justice pénale pour lutter contre la cybercriminalité est plus que jamais d’actualité.


Page Web du projet CyberSud

READ  Nigeria, les neuf autres ont 75% des émissions mondiales de gaz - Banque mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.