Exploiter Zahravis en Algérie, Policario, camps Tintof

Rabat – Mustafa Salma, militant de Synavi et ancien membre dirigeant du Policario, a calomnié la vieille ville de Mouloud pour avoir continué à violer “tous les droits fondamentaux” des camarades opprimés à Dindigul.

Mustafa Salma Condamné Déclarations et informations contradictoires publiées par les médias d’État algériens sur les défis des droits de l’homme.

Il y a une section dans les médias d’État en Algérie sur la «cause sahraouie» que le gouvernement d’Abdelmadzit Debn utilise pour publier des revendications pro-Policario qui remettent en question l’intégrité territoriale et la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Cependant, selon Mustafa Salma, l’Algérie sahraouie est en bas de la liste des pays ayant le droit de s’exprimer sur les droits de l’homme.

Il a accusé l’Algérie d’avoir violé les droits humains de dizaines de milliers de réfugiés sahraouis sur son territoire pendant 46 ans.

Le pays, qui dirige les Sahravis à Dindigul, les prive de leurs droits et “ne connaît même pas leur statut juridique”, a-t-il dit.

“Le statut juridique de Zahravis a été suspendu pendant des décennies et l’impossibilité d’obtenir des documents d’identité prouvant leur statut légal sur le sol algérien. Ils ne sont ni réfugiés ni immigrés étrangers avec carte de séjour, ni citoyens”. [Algerian] Nationalité », a déclaré l’activiste.

Le militant a décrit Zahravis à Dindigul comme des otages contrôlés par le Policario et le régime algérien.

Il a dit que la plupart des Sahraouis sont soumis à l’exploitation et à la violation de tous leurs droits fondamentaux.

Lire la suite: Sahravis proteste contre l’armée algérienne brûlant 2 mineurs d’or vifs

L’ancien officier de police a également cité une longue liste de violations des droits présumées subies par Zakravis à Dindigul, y compris le manque de liberté de mouvement en Algérie.

READ  La France a nommé McKinsey pour aider à lutter contre l'épidémie. Puis vinrent les questions.

Il a déclaré que Zahravis ne pouvait pas travailler dans les secteurs public et privé ou posséder des biens immobiliers en Algérie.

Au lieu de cela, les Sahraouis sont exploités, recrutés, entraînés et armés par le Polisario, une faction du régime algérien, a-t-il déclaré.

<< En ce qui concerne la liberté d'expression, le crime en cours de m'expulser des camps et de me séparer de ma famille [Moroccan] Le plan d'autonomie comme solution au conflit du Sahara est une preuve claire qu'il rejette les affirmations de l'Algérie selon lesquelles elle soutient l'autodétermination du Sahara ou qu'elle respecte ses droits humains.

Mustafa Salma publie fréquemment de brèves déclarations sur sa page Facebook officielle condamnant l’hostilité implacable de l’Algérie à l’intégrité territoriale du Maroc.

Le militant sahraoui condamne régulièrement les violations de Policario contre les Sahraouis, dont plus de 90 000 personnes vivent dans des conditions abjectes.

ONU Les rapports du secrétaire général Antonio Guterres et des ONG mettent en garde depuis longtemps contre le raid des Sahraouis sur les camps de Tindouf.

Le dernier rapport du Secrétaire général de l’ONU sur la situation au Sahara occidental montre que la malnutrition et l’anémie sont répandues au Sahara à Dindigul.

ONU Selon le rapport, un défi majeur pour les organisations caritatives humanitaires et les acteurs des Nations Unies dans la région est le manque de ressources et le «manque prévisible de financement».

ONU Le rapport abordait la pénurie «à long terme» de vaccins et de vaccins clés, décrivant la pénurie de matériel comme un «défi».

READ  Ibsen, Pfizer Farm et MSD Animal Health figurent en tête de la liste des meilleurs lieux de travail en Algérie 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *