GM investit 7 milliards de dollars pour rivaliser avec ses concurrents de véhicules électriques

RIYADH : L’Arabie saoudite et la Thaïlande s’efforcent d’améliorer leurs relations économiques et commerciales grâce aux investissements et aux opportunités disponibles à la lumière de la Vision 2030 du Royaume et des priorités de la Thaïlande, au milieu de trois décennies de conflit.

Cela inclut la politique d’une économie verte dynamique – circulaire -, en plus de découvrir de nouveaux domaines de coopération, tels que les énergies renouvelables et l’environnement, la transformation numérique et la cybersécurité.

Des discussions ont eu lieu lors de la visite du Premier ministre thaïlandais et ministre de la Défense, le général Prayut Chan-ocha, dans le Royaume les 25 et 26 janvier, a rapporté l’agence de presse saoudienne.

Les dirigeants des deux pays ont un sérieux désir de poursuivre la consultation et la coordination à tous les niveaux, en particulier le commerce et l’investissement, a déclaré le ministre du Commerce Majid Al-Qasabi dans une déclaration à la SPA.

Al-Qasabi a souligné l’importance du rôle effectif du secteur privé dans le développement des relations avec tous les pays du monde, en profitant des opportunités d’investissement et en travaillant dur pour surmonter tous les obstacles à l’établissement de projets commerciaux et industriels conjoints.

Les deux pays visent à ouvrir de nouveaux horizons pour accroître leur prospérité, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan.

Le volume des exportations du Royaume vers la Thaïlande s’est élevé à 4 milliards de dollars en 2020, tandis que le volume des exportations de la Thaïlande vers le Royaume s’est élevé à 1,65 milliard de dollars la même année, a-t-il déclaré.

READ  La croissance dans les économies avancées devrait ralentir, selon les données de l'Organisation de coopération et de développement économiques

Le volume des échanges commerciaux entre l’Arabie saoudite et la Thaïlande au cours des cinq dernières années s’est élevé à 130 milliards de SR (34,65 milliards de dollars), selon SPA.

Les exportations non pétrolières du Royaume vers la Thaïlande ont dépassé 2 milliards de SR au cours de l’année 2020, les produits minéraux, chimiques et en aluminium étant en tête de liste des produits exportés les plus importants. Les voitures et leurs pièces, les machines, le bois et ses produits figuraient parmi les produits importés les plus importants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *