Haut responsable américain en Algérie pour des entretiens sur la crise tunisienne et la lutte contre le terrorisme

Le secrétaire d’État adjoint américain pour l’Est et l’Est, Joey Hood, a discuté lundi avec des responsables algériens des progrès réalisés par la Tunisie voisine suite à la décision du président Guiz Syed de limoger le gouvernement et de suspendre le Parlement.

Plus tôt, le président algérien Abdelmatzi Deboun a reçu un appel téléphonique de Syd pour parler des progrès de la Tunisie.

“Les deux présidents ont discuté des opportunités pour les relations algéro-tunisiennes et des voies et moyens de les renforcer”, indique un communiqué de la présidence algérienne.

Dans le même temps, le ministre algérien des Affaires étrangères Ramdn Lamamra a reçu Hood dimanche, selon un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères.

Les deux hommes ont discuté des “opportunités de promouvoir des solutions politiques pacifiques à diverses crises qui sapent la paix et la sécurité en Afrique du Nord et au Moyen-Orient”. Ils ont également évoqué la “lutte contre le terrorisme à Sahal” et “la situation en Libye, au Mali et au Sahara occidental”.

L’ambassade des États-Unis a déclaré que Hood avait « eu des discussions fructueuses » avec le Premier ministre Ayman Benofterrahman.

Des preuves ont révélé que l’Algérie et les États-Unis souhaitaient que les Libyens résolvent leurs problèmes politiquement. Ils ont également discuté des récents pourparlers entre Washington et Ankara sur le retrait des troupes turques de Libye.

Hood a salué le rôle clé de l’Algérie dans le maintien de la stabilité dans la région.

Sa visite de deux jours fait partie d’une tournée qui a débuté le 24 juillet au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, qui comprend des arrêts au Maroc et au Koweït.

READ  En signe de solidarité, l'Algérie reprend ses vols vers la Libye, ouvrant une route maritime entre les deux capitales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *