La Chine s’est classée devant l’Amérique comme le plus grand investisseur en Afrique depuis 2010

Le rapport du Swiss-African Business Circle montre que la Chine a réalisé en moyenne 27% de ses investissements en Afrique au cours des dix dernières années. Le rapport a également classé les États-Unis au deuxième rang des investisseurs, suivis par la France et la Turquie aux troisième et quatrième places, respectivement.

Enfin, le rapport classe également le Royaume-Uni au cinquième rang des investisseurs en Afrique, ajoutant qu’il décline rapidement, le Japon et les Émirats arabes unis donnant plus de poids à l’Afrique en termes de part de l’Afrique dans leurs investissements mondiaux au cours des dix dernières années. Selon le rapport, les Émirats arabes unis ont considérablement et progressivement augmenté le nombre d’emplois nouvellement créés en Afrique d’année en année.

données de Rapport sur l’état des relations commerciales entre la Suisse et l’Afrique pour 2021 Il donne un aperçu de la contribution des relations commerciales entre la Suisse et l’Afrique à l’économie suisse. Selon le rapport, la Suisse se classe au 12e rang des investisseurs en termes de nombre d’emplois nouvellement créés en Afrique, les entreprises suisses ayant créé en moyenne 30 407 nouveaux emplois au cours des dix dernières années avec une moyenne de 458 nouveaux projets annoncés chaque année. même période.

Les autres principales conclusions du rapport 2021 incluent :

  • Le COVID-19 a eu un impact sur tous les ensembles de données (commerce de biens et de services et commerce de transit).
  • La pandémie mondiale de COVID-19 a vu la valeur des projets de fusions et acquisitions entre la Suisse et l’Afrique chuter de façon spectaculaire entre 2019 et 2020.
  • Les produits pharmaceutiques (produits médicaux/pharmaceutiques) dominent les exportations suisses vers les marchés africains avec 48 %.
  • Le pétrole brut représente 34% des importations totales des pays africains vers la Suisse.
  • Les 6 principaux partenaires commerciaux du continent africain, dont l’Égypte, l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria, la Tunisie et l’Algérie, représentaient 73% du commerce total de marchandises entre la Suisse et l’Afrique en 2020.
READ  La première apparition du président algérien depuis son entrée à l'hôpital

Le tableau ci-dessous présente une analyse comparative des 15 plus grands investisseurs en Afrique en termes de moyenne annuelle des nouveaux emplois créés en Afrique au cours des 10 dernières années, le pourcentage de l’Afrique dans les investissements mondiaux pour le pays en question ainsi que les tendances pour tous pays dans la création d’emplois en Afrique ainsi que l’importance de l’Afrique dans la stratégie d’investissement mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.