La France annonce la levée de l’état d’urgence en Nouvelle-Calédonie

L’état d’urgence prendra fin lundi à 20h00 à Paris (Dossier).

Paris/Sydney :

Sept autres unités mobiles de la force mobile arriveront prochainement en renfort en Nouvelle-Calédonie, a indiqué Élisée lundi dans un communiqué, ajoutant que l’état d’urgence dans la région française du Pacifique prendrait fin comme prévu mardi matin, heure locale.

L’état d’urgence prendra fin lundi à 20 heures à Paris (5 heures mardi à Nouméa).

Sept personnes ont été tuées, des centaines arrêtées et des dizaines de bâtiments et de voitures endommagés au cours de quinze jours de soulèvement alimenté par une réforme électorale contestée et de graves disparités économiques entre le peuple autochtone kanak et les peuples d’origine européenne.

La police a abattu un homme vendredi soir, un jour après que le président français Emmanuel Macron ait tenté de désamorcer les tensions.

L’arrivée de 480 gendarmes supplémentaires portera à 3 500 les effectifs des forces de défense françaises dans la région Pacifique.

La décision de Macron de ne pas renouveler l’état d’urgence illustre la volonté de Paris d’engager le processus de désescalade et de rétablir les conditions du dialogue.

La principale alliance politique indépendantiste, le FLNKS (Front de libération nationale kanak et socialiste), a publié samedi un communiqué affirmant que la priorité était d’apaiser les tensions et que la seule solution possible était une « solution politique et non répressive ».

La levée de l’état d’urgence avait pour but de permettre au FLNKS de se réunir, précise le communiqué français.

Il ajoute que Macron « lève les obstacles comme condition nécessaire à l’ouverture de négociations concrètes et sérieuses ».

READ  Carte : Hausse des éruptions de Castro en France

Christian Dean, de l’Unité de coordination des opérations sur le terrain (CCAT), qui a organisé des barrages routiers perturbant l’approvisionnement en nourriture et en médicaments à travers l’île, a déclaré vendredi : « Nous nous rassemblons et maintenons la résistance dans nos quartiers de manière structurée et organisée ».

Aucune annonce n’a été faite concernant le couvre-feu nocturne imposé par les autorités locales en Nouvelle-Calédonie.

L’aéroport international de Nouméa restera fermé jusqu’au 2 juin, a annoncé l’opérateur.

(À part le titre, cette histoire n’a pas été éditée par le personnel de NDTV et a été publiée à partir d’un flux syndiqué.)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *