La France se prépare à une grève de grande ampleur pour réclamer plus de pouvoir d’achat

Les transports, les écoles et les services publics à travers la France ont été confrontés jeudi à des perturbations généralisées alors que les syndicats ont appelé à une journée de grève pour protester contre les réformes des retraites et la crise du coût de la vie.

Plus de 200 manifestations sont prévues alors que la CGT, la FSU, Solidaires et de nombreuses organisations de jeunesse se rassemblent sous le slogan « Augmentez les salaires, pas l’âge de la retraite ».

Face à l’inflation, les pressions s’intensifient dans de nombreuses entreprises pour obtenir des augmentations de salaire.

Le premier jour de travail des professionnels depuis la rentrée scolaire après les vacances d’été réclame une augmentation du salaire minimum, des allocations de chômage et une pause salariale, entre autres.

Plusieurs secteurs touchés

Les employés de SNCF Rail ont été invités à se joindre, ce qui augmente les risques d’annulation de trains. Les horaires mis à jour seront disponibles à partir de mercredi soir.

Certains camionneurs et travailleurs de la marine déposeront des outils, tout comme certains travailleurs de crèche et enseignants de maternelle et de primaire.

Les travailleurs de la santé prévoient de travailler, mais ne prévoient pas d’abandonner leur emploi.

Certains travailleurs de la raffinerie travaillent avant énergie totale Il fera grève pour réclamer une augmentation de salaire ainsi qu’un « gel des embauches » et un « énorme plan d’investissement ».

Cependant, tous les syndicats n’ont pas rejoint le mouvement de grève, avec des absences notables dont le plus grand de France, le Syndicat CFDTet les syndicats du pouvoir de l’Ouvrière et de l’Unsa.

READ  Le Ghana s'est qualifié dans le deuxième pot du tirage au sort de la Coupe d'Afrique des nations, et affrontera l'Algérie et le Cameroun | foot foot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.