L’Algérie propose de vendre des capacités électriques inutilisées à l’Europe

L’Algérie offre sa capacité électrique inutilisée à l’Europe et prévoit de construire un gazoduc sous-marin de 270 km vers l’Italie, a déclaré jeudi le président algérien Abdelmadjid Debon aux journalistes.

L’Algérie vise à doubler ses exportations de gaz pour atteindre 100 milliards de mètres cubes par an contre 56 milliards de mètres cubes d’ici 2022, a ajouté Debon.

Il a également déclaré que son pays rejoindrait le groupe BRICS d’ici la fin de 2023, révélant que la Chine, la Russie et l’Afrique du Sud avaient donné leur accord.

« J’espère que nous rejoindrons le groupe BRICS d’ici 2023, mais cela nécessitera des investissements et un développement humain continus, une augmentation du volume des exportations et une augmentation du PIB annuel à 200 milliards de dollars », a déclaré Debon.

« J’ai participé à distance à la réunion du groupe BRICS, mais j’espère y assister la prochaine fois. J’invite le groupe à créer des partenariats mutuels et à démarrer des projets d’investissement dans les mines, par exemple, j’invite l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud à contribuer avec nous à construire la route transafricaine.

Le président algérien a souligné que l’investissement en Algérie est fiable et ne signifie pas partir à l’aventure, soulignant que les relations de son pays avec l’Europe existent et resteront fortes à l’avenir.

READ  Un vlogueur algérien condamné à deux mois de prison pour avoir embrassé des gens dans la rue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *