Le chef de l’armée appelle au blocage des plans de blocage des élections

Le chef de l’armée algérienne Syed Sengriha a appelé tous les partis à bloquer ce qu’il a qualifié de “projets visant à perturber les élections législatives du 12 juin”. La télévision d’État a rapporté que Sengriha en avait fait la demande dans un discours prononcé devant des responsables militaires à Alger, qui coïncidait avec le début du compte à rebours des élections.

“Tous les hauts dirigeants doivent être stricts dans la mise en œuvre des instructions et des directives émises par la direction suprême et veiller à ce que tout plan ou action visant à perturber ou à affecter le cours de cette élection échoue”, a-t-il souligné. “Assurer le déroulement sûr et fluide de cet important événement national et aider les citoyens à exprimer leur volonté dans un environnement de paix, d’engagement et de stabilité.”

Il n’a pas précisé qui ou quel parti, le plus haut responsable de l’armée, cherchait à perturber les élections. Il n’a pas précisé si une telle perturbation était liée à des militants de l’opposition ou à des partis politiques du mouvement anti-Hirak.

Des élections législatives ont été déclenchées en mars après que le président Abdelmadjit Deboun a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale, la première chambre du parlement. C’est la première fois depuis 2019 que l’ancien président Abdelles Bouteflika est évincé sous le poids de l’opposition populaire.

Près de 1 500 listes de candidats – dont 646 représentent 28 partis politiques et 837 listes indépendantes – brigueront 407 sièges au parlement. Cependant, l’opposition Front des forces socialistes, le Parti des travailleurs de gauche et le Rassemblement laïc pour la culture et la démocratie boycottent le scrutin avec des militants du Mouvement populaire, l’accusant de ne pas être en faveur d’un référendum aussi important.

READ  Comment une entreprise algérienne est devenue une entreprise d'électronique grand public - PDG européen

Commentaire : Y aura-t-il du nouveau aux élections législatives algériennes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *