Le Pakistan nie le transfert des projets de corridor économique de la Chine de Gwadar à Karachi au milieu de la détérioration de la situation sécuritaire

Dubaï : Le monde est à un tournant en ce qui concerne le changement climatique. Le moment est venu où la communauté mondiale doit prendre des mesures décisives et collectives pour protéger la planète des dommages futurs avant que d’autres dommages irréparables ne se produisent.

L’un des principes directeurs de l’Expo 2020 est qu’il s’agisse d’un événement qui accélère le changement mondial transformateur – et ce message a été délivré haut et fort lors de la Semaine du climat et de la biodiversité de l’Expo.

Cette première semaine, du 3 au 9 octobre, a été organisée en collaboration avec le ministère du Changement climatique et de l’Environnement des Émirats arabes unis, et DP World, le partenaire commercial mondial de l’Expo 2020.

La semaine a comporté plusieurs conférences dirigées par des leaders d’opinion mondiaux visant à générer de nouvelles idées, à inspirer différentes perspectives et à élaborer des appels à l’action à long terme.

Parmi les conférenciers principaux figuraient Christiana Figueres, leader internationalement reconnue sur le changement climatique mondial; la coprésidente de l’ONU pour l’énergie, Damlola Ogunbe ; réalisateur et grimpeur, Jake Norton; Le fondateur du projet Eden, Sir Tim Smit, ainsi que des ministres de l’environnement du monde entier.

La Semaine du climat et de la biodiversité était la première des dix semaines de l’Expo 2020, qui s’appuie sur le programme de l’Expo pour les personnes et la planète, visant à trouver des solutions aux problèmes les plus urgents du monde.

L’une des principales conclusions de la Semaine du climat et de la biodiversité a été le rôle que jouent les femmes dans le changement environnemental et sociétal.

READ  Eni et BP sont en pourparlers sur les actifs pétroliers et gaziers en Algérie, Energy News et IT Energy World

« Nous sommes convaincus qu’en réunissant des personnes, des décideurs politiques, des ONG et des chefs d’entreprise de 192 pays lors de la Semaine du climat et de la biodiversité, nous pouvons inspirer le monde à prendre des mesures positives vers un avenir plus durable. Nous pouvons inspirer le monde à prendre des mesures positives vers un avenir plus durable », a déclaré Nadia Fergie, chef de cabinet du programme Personnes et planète, Expo 2020 Dubaï, dans un communiqué : « Nous avons l’opportunité de prendre notre place dans l’histoire en tant que génération qui a stoppé le changement climatique. »

Le leadership en matière de changement climatique était particulièrement évident lors de l’une des premières conférences, intitulée Women Leading the Fight to Save Our Planet, au Pavillon des femmes parrainé par Cartier.

L’Expo 2020 est la première exposition mondiale depuis le 20e siècle à consacrer un pavillon entier aux femmes.

La session inspirante s’est concentrée sur l’impact disproportionné du changement climatique sur les femmes et sur la manière dont les femmes peuvent jouer un plus grand rôle dans la prise de décision liée au climat.

La session a été modérée par Hind Al Owais, vice-présidente du département de la participation à l’Expo 2020, qui a déclaré que le fait qu’Expo 2020 soit dirigée par une femme est révélateur de la capacité des femmes arabes ainsi que de l’engagement des Émirats arabes unis à autonomiser les femmes.

Maha Al Gergawi, vice-présidente principale des affaires politiques à l’Expo 2020, a confirmé que lors de la Journée de la femme émiratie le 28 août 2021, plus de 50 % de la main-d’œuvre de l’Expo était composée de femmes et 60 % des femmes émiraties étaient des femmes. dans des postes de direction.

READ  Le Brésil suspend l'accord sur le vaccin COVID avec l'indien Bharat Biotech | Nouvelles des affaires et de l'économie

Al Owais a déclaré à Arab News que les femmes ont un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique. L’un des principaux points de la discussion, a-t-elle dit, était de souligner comment le changement climatique affecte différemment les femmes.

« Les femmes sont touchées de manière disproportionnée par le changement climatique et les catastrophes naturelles », a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *