Le président algérien se dit prêt à rejoindre les BRICS




Le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors d’une conférence de presse à Alger le 13 décembre 2019 (Photo de Bilal Bensalem/Noor Foto de Getty Images)
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors d’une conférence de presse à Alger le 13 décembre 2019.
(Photo de Bilal Bensalem/Noor Photo de Getty Images)

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a exprimé la volonté de son pays de rejoindre le bloc BRICS, révélant la nouvelle dans une interview télévisée officielle dimanche soir.

Tebboune a déclaré à propos de la formation composée du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud : « Il y a des conditions économiques pour rejoindre le groupe BRICS, et je pense que l’Algérie remplit une grande partie de ces conditions ».

Il a ajouté que l’adhésion au groupe éloignerait l’Algérie, considérée comme un « pionnier du mouvement des non-alignés », de « l’attractivité des deux pôles ».

Les cinq pays auxquels appartient le groupe représentent plus de 40 % de la population mondiale totale et représentent près d’un quart de l’économie mondiale.

Tebboune a participé au Dialogue de haut niveau sur le développement mondial entre les BRICS, les marchés émergents et les pays en développement en juin.




Article précédentUn colporteur nigérian agressé et brutalement assassiné en Italie, et sa femme demande justice
article suivantLes braconniers tuent plus de rhinocéros en Afrique du Sud pour répondre à la demande asiatique

READ  Comment la pandémie m'a fait me sentir plus à l'aise dans le monde du fitness

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.