Le président algérien Tebboune dévoile un projet d'augmentation des salaires

Le président Tebboune annonce des augmentations progressives des salaires en Algérie

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a célébré l'ouverture d'une session extraordinaire du Parlement et a profité de cette occasion pour s'adresser à la nation, réaffirmant son engagement en faveur de l'augmentation des salaires dans le but d'améliorer le pouvoir d'achat des citoyens et de lutter contre l'inflation.

Une hausse des salaires sans précédent

Dans son discours, le président Tebboune a annoncé une incroyable augmentation des salaires, pouvant atteindre 47 pour cent, qui sera mise en œuvre progressivement. A partir de 2024, ceux qui disposent d'un revenu mensuel de 3 millions de centimes verront leurs revenus augmenter dans une fourchette comprise entre 5,8 et 6 millions de centimes.

Ces augmentations, selon le président Tebboune, constituent une tentative de préserver la dignité des citoyens algériens et d'améliorer leur niveau de vie dans un contexte d'inflation élevée.

Réforme du système social

Par ailleurs, le président Tebboune a souligné la nécessité de revoir le système social actuel. Il a reconnu que certains peuvent bénéficier des allocations de chômage, mais a souligné qu'ils ne représentent pas la majorité honnête et méritante.

Il a également souligné la pratique unique de l'Algérie consistant à fournir des allocations de chômage et des cartes de santé aux chômeurs, une pratique qui n'est pas courante dans les pays européens.

Prospérité économique en Algérie

Dans son discours, le président Tebboune a également souligné la prospérité économique dont connaît l'Algérie, où le taux de croissance économique a atteint 4,2% et les réserves de change ont dépassé 70 milliards de dollars. Il a également souligné l'engagement de l'Algérie sur les questions internationales, telles que le soutien aux Palestiniens et la résolution de la question du Sahara occidental.

READ  Les tribunaux du DIFC enregistrent des affaires d'une valeur de 517 millions de dollars au premier semestre

Exprimant sa fierté pour la jeunesse algérienne, le Président a souligné la nécessité de donner à l'Algérie le statut qu'elle mérite, un sentiment qui résonne fortement avec son engagement en faveur de l'augmentation des salaires et de l'amélioration du niveau de vie des classes les plus défavorisées du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *