Une convention fiscale entre le Japon et l'Algérie est entrée en vigueur

Ministère des Affaires étrangères du Japon

Le 21 décembre, le Japon a reçu une notification de l'Algérie confirmant les « Procédures internes nécessaires à l'entrée en vigueur de la Convention entre le Japon et la République algérienne démocratique et populaire tendant à l'élimination des doubles impositions en matière de revenus et à des mesures préventives ». L’évasion et l’évasion fiscales » (ci-après dénommée la Convention) (signée le 7 février 2023) a été conclue. Ainsi, toutes les procédures nécessaires à l'entrée en vigueur de la Convention ont été achevées.

Par conséquent, la présente Convention entrera en vigueur le 20 janvier 2024 (le trentième jour après réception de cette dernière notification) et :
(a) pour les impôts pour les années d'imposition commençant à compter du 1er janvier 2025, en ce qui concerne les impôts prélevés sur la base d'une année d'imposition ;
(b) pour les impôts perçus à compter du 1er janvier 2025, au titre des impôts non perçus sur la base de l’année d’imposition.

Les dispositions relatives à l'échange de renseignements et à l'assistance au recouvrement des impôts entreront en vigueur à compter du 20 janvier 2024, quelle que soit la date de perception des impôts ou l'année d'imposition à laquelle se rapportent les impôts.

Distribué par APO Group pour le ministère des Affaires étrangères du Japon.

READ  Algérie-Maroc est un nouveau coup dur pour le libre-échange de l'Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *