L’économie de l’Australie du Sud commence à montrer des signes positifs de reprise

Le président Cyril Ramaphosa a déclaré que les promesses de la récente conférence sur l’investissement, les derniers chiffres de l’emploi et les données du PIB indiquent que le pays a pris un virage et revient aux niveaux de croissance d’avant la pandémie de COVID-19.

Le président l’a dit lorsqu’il a mené un débat sur le vote du budget présidentiel lors d’une session de l’Assemblée nationale jeudi.

« Au milieu des défis auxquels nous sommes confrontés, il y a lieu d’être optimiste car notre économie commence à montrer des signes positifs de reprise.

« Je présente ce vote sur le budget présidentiel la semaine où Stats SA a annoncé qu’au premier trimestre de 2022, l’économie sud-africaine avait augmenté de 1,9 %. La croissance que nous avons constatée au cours des derniers trimestres a ramené l’économie aux niveaux d’avant la pandémie bien plus tôt que prédisent les analystes.

Le président a déclaré que le PIB réel était un peu plus élevé qu’il ne l’était avant la pandémie.

La reprise est régulière dans la plupart des grands secteurs de l’économie, tels que la fabrication, le commerce, les services publics, la finance, les services personnels, l’exploitation minière et l’agriculture.

« Ces dernières semaines, les forces de l’ordre ont également fait des progrès encourageants dans la poursuite des affaires datant de l’ère de la prise de contrôle par l’État.

« Ce sont les pousses vertes de la reprise et du progrès. Ce sont les signes que nous sommes sur la bonne voie. Ils nous donnent espoir et confiance pour aller de l’avant », a-t-il déclaré.

READ  Les entreprises poussent Biden à développer la politique commerciale de la Chine

Chiffres commerciaux record depuis 1987

Le président a déclaré que les chiffres du commerce du pays montraient davantage de preuves d’une reprise économique.

« En 2021, nous avons enregistré le plus gros excédent commercial jamais enregistré à 448 milliards de rands, le plus haut excédent depuis 1987 », a-t-il déclaré.

Entre-temps, a déclaré le président, la semaine dernière, la dernière enquête trimestrielle sur la main-d’œuvre a été publiée et a montré que le nombre de chômeurs dans le pays avait diminué au cours des trois premiers mois de 2022.

« Cela se traduit par la création de 370 000 emplois entre le dernier trimestre de 2021 et le premier trimestre de cette année », a-t-il déclaré.

Un pas de plus vers l’atteinte de l’objectif d’investissement de SA

Pendant ce temps, la volonté du gouvernement de lever 1 200 milliards de rands en cinq ans est proche.

« Je présente également ce vote budgétaire l’année où la quatrième Conférence sud-africaine sur l’investissement a levé des promesses d’investissement de 332 milliards de rands. Cela nous rapproche de l’objectif que nous nous sommes fixé en 2018 pour attirer 1,2 billion de rands d’investissements sur cinq ans », il a dit.

Il a déclaré que les résultats de la conférence étaient une indication de la confiance renouvelée des hommes d’affaires et des investisseurs dans l’économie et dans le processus de réforme du gouvernement.

« Lorsque cette administration est arrivée au pouvoir il y a trois ans, nous nous sommes engagés sur la voie du renouveau pour restaurer la promesse de notre démocratie. Nous avons parcouru un long chemin.

READ  Xi annonce fournir à l'Afrique des doses supplémentaires de vaccin 1B COVID-19 et s'engage à mettre en œuvre conjointement neuf programmes

« La reprise économique s’accélère, les chiffres de la croissance du PIB parlent d’eux-mêmes, tout comme l’augmentation constante des investissements nationaux et étrangers.

« L’Etat se reconstruit progressivement et la crédibilité revient », a-t-il déclaré.

(Avec la contribution d’un communiqué de presse du gouvernement sud-africain)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.