Les armées algérienne et mauritanienne négocient à Alger

Une nouvelle session de la Commission militaire mixte algéro-mauritanienne s'est tenue mardi 2 janvier à Alger, a indiqué jeudi l'armée mauritanienne. Un communiqué de presse. Une délégation militaire du voisin méridional, conduite par le général en chef de l'armée Mohamed Mokhtar Ould El Menni, promu commandant des forces spéciales le 28 décembre 2023, complète les mêmes éléments de preuve.

La séance se déroule dans un contexte particulier, marqué par des relations tendues entre l'Algérie et ses voisins sahéliens, le Mali et le Niger.

Pour mémoire, Alger a réuni le 28 novembre les chefs des forces du Mali, du Niger, du Tchad et du Burkina Faso pour une meilleure coordination contre les groupes terroristes au Sahel. Mais depuis, la situation a changé.

La Mauritanie a été libérée des sanctions économiques imposées par l'Algérie contre les gouvernements étrangers, notamment dans la région du Sahel. Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a ordonné le 24 décembre à son gouvernement de lancer immédiatement une étude approfondie en prévision de la création d'une zone de libre-échange avec la Mauritanie.

La décision est intervenue un jour après la réunion de Marrakech, qui a approuvé une initiative gouvernementale visant à donner au Mali, au Niger et au Burkina Faso l'accès à l'océan Atlantique. La Mauritanie n'a pas participé à cette réunion.

READ  Sir : "J'ai versé des larmes de joie" sur la victoire afghane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *