Les chemins de fer français coupent des trains dans le cadre de la crise du COVID-19

La SNCF, la compagnie nationale des chemins de fer, va supprimer 10 % de ses trains à grande vitesse et 20 % des autres grands trains à partir de la semaine prochaine, a annoncé vendredi un porte-parole.

Cette mesure entrera en vigueur suite à la réduction des réservations pour cause d’infection.

« Compte tenu de la baisse de 30% des réservations depuis le début de l’année – notamment la semaine – le plan de transport TGV (train à grande vitesse) sera modifié à partir de la semaine prochaine et jusqu’à 90% sur l’offre prévue, et 80% sur Intercités (autres taxes importantes) », a déclaré à l’AFP un porte-parole de SNCF Voyageurs.

Les passagers dont les trains ont été annulés peuvent être contactés et les billets peuvent être échangés ou remboursés, a indiqué la compagnie.

Le service Eurostar transmanche opère sur moins de 10 % des trains réguliers.

« Il ne s’agit pas d’annulations de trains imprévues, mais de plans de transport modifiés, qui réduiront le nombre de passagers (…) mais visent aussi à assurer un plan de transport plus fiable pour les passagers compte tenu des conséquences.

Les trains locaux ont déjà été touchés par la cinquième vague de COVID-19 en France. Vendredi, davantage d’infections ont été signalées dans le pays avec plus de 328 000 nouveaux cas.

READ  Mercedes teste une offre pour combler l'écart sur Ferrari et Red Bull

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.