Les Émirats arabes unis envisagent de délivrer des licences commerciales dorées valables 10 ans

Le Comité d'intégration économique a tenu sa deuxième réunion pour l'année 2024, présidé par Son Excellence Abdullah bin Touq Al Marri, ministre de l'Économie, et en présence de Son Excellence Dr Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, ministre d'État chargé du Commerce extérieur, et représentants des Émirats arabes unis. Départements de développement économique local dans tous les émirats du pays.

Le comité a discuté d'une proposition visant à émettre de nouvelles réglementations pour les licences commerciales dans le pays, y compris une licence commerciale d'argent valable 5 ans et une licence commerciale d'or valable 10 ans, à des prix compétitifs, afin de contribuer à augmenter les revenus du gouvernement et à améliorer la continuité. des activités commerciales et économiques dans le pays, contribuant ainsi à sa croissance et à sa prospérité. Il est conforme à la vision de « Nous sommes les Émirats 2031 » de devenir le système le plus pionnier et le plus supérieur du pays. Le comité a également discuté des progrès réalisés dans la mise en œuvre des résultats de la première réunion de 2024, tenue en février de l'année dernière.

Son Excellence Abdullah bin Touq a souligné que, grâce aux directives de ses sages dirigeants, les Émirats arabes unis ont adopté des politiques et une législation économiques flexibles et compétitives, qui ont contribué à créer un environnement compétitif pour la pratique et l'établissement d'activités commerciales et économiques sur les marchés du pays, et à fournir diverses opportunités et installations. Pour les entrepreneurs, les investisseurs, les entrepreneurs et les investisseurs en capital-risque du monde entier. Cela a conduit à une augmentation du nombre d’entreprises dans le pays à plus de 788 000 entreprises à la fin de 2023, et à une augmentation des flux d’investissements directs étrangers vers les marchés du pays, ce qui renforce la croissance et la durabilité de l’économie nationale.

READ  Toute acquisition des activités de Paytm Payments Bank risque de prendre du temps

Son Excellence Bin Touq a déclaré : « Le Comité d'intégration économique a joué un rôle central dans l'amélioration de la compétitivité de l'environnement des affaires aux Émirats arabes unis en contribuant au développement d'un cadre législatif économique distingué, conforme aux meilleures pratiques internationales, et en proposant des politiques et des recommandations qui accélérerait le rythme de la transformation économique des Émirats arabes unis. Le rythme des activités commerciales dans le pays, en renforçant l’attractivité du pays pour les investisseurs et les esprits talentueux, et en créant une base de données intégrée des entreprises opérant sur les marchés du pays, basée sur les dernières technologies modernes.

Le comité a examiné les efforts de ses agences membres pour renforcer le contrôle des prix des matériaux de construction et lutter contre toute augmentation injustifiée, après avoir ordonné au Conseil des ministres de reporter la mise en œuvre de la résolution n° (138) de 2023 concernant les poids et dimensions des poids lourds. équipements, véhicules, et les sanctions administratives résultant de leur violation, pour éviter toute pratique monopolistique et assurer des prix stables et équilibrés pour les consommateurs.

Parmi ces efforts, le ministère de l’Économie a organisé une série de réunions intensives avec les départements de développement économique locaux, les chambres de commerce, les associations d’entrepreneurs et un grand groupe d’usines de matériaux de construction et d’entreprises de transport du pays, afin de coopérer et de coordonner la mise en œuvre. Conformément aux directives du Conseil des ministres, il est prévu de surveiller en permanence les prix des matériaux et des marchandises de construction et des coûts de transport et de veiller à ce que toute augmentation des prix des matériaux de construction soit annulée et ramenée à ses niveaux normaux. En outre, le ministère a demandé à toutes les entreprises concernées par cette décision de leur fournir une liste périodique des prix des matériaux de construction et des coûts de transport afin d'éviter toute augmentation des prix.

READ  « 30 pays désireux d'adopter l'UPI, dont beaucoup d'Europe » : le ministre de l'informatique Ashwini Vaishnau | Exclusif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *