Les Émirats arabes unis forment un nouveau groupe de travail pour créer la prochaine génération d’économie numérique

Mardi, le ministre de l’Économie des Émirats arabes unis, Abdullah bin Touq, a déclaré que les Émirats arabes unis formeront un groupe de travail pour développer une structure économique de nouvelle génération pour la période 2050-2060, tirée par des initiatives innovantes qui prépareront le gouvernement à faire face à une situation mondiale sans précédent. crise.

Le groupe de travail incitera les gouvernements et les chefs d’entreprise à penser au-delà des effets de crises telles que la pandémie de Covid-19, et le plan numérique, qui reposera sur les plus hauts niveaux d’innovation, fera avancer l’économie dans le futur, a déclaré M. Bintouk a déclaré lors de l’événement GITEX Global Leaders Vision à Dubaï.

Il a ajouté que les principales discussions entre les entreprises transnationales se déroulent à l’Expo 2020 Dubaï avec la numérisation, la diversification et la domination du tourisme à l’ordre du jour.

Les Émirats arabes unis sont allés de l’avant dans la préparation de leur économie pour l’avenir en adoptant plusieurs programmes pour stimuler la participation numérique de tous les secteurs de la société.

La nation est en tête du monde arabe en termes de progrès et de préparation numériques, un étude récente Démontré par le Portulans Institute et Google. Il se classe troisième parmi les économies émergentes et 23e au total.

Plusieurs secteurs clés de l’économie ont été encourageants, reflétant la résilience du pays. Au cours de la pandémie de l’année dernière, les Émirats arabes unis ont enregistré une augmentation de 13% de leurs exportations par rapport à 2019.

Pendant ce temps, les entreprises multiplient les embauches et s’attendent à ce que les revenus augmentent jusqu’à 50 % au cours des 12 prochains mois.

READ  Invitation bénie de Mohammed VI pour une union maghrébine arabe forte - Arab Times

Le Fonds monétaire international a indiqué que l’économie des Émirats arabes unis devrait croître de 3,1% en 2021. C’est plus que Estimation de la Banque centrale des Émirats arabes unis, qui prévoit une croissance de l’économie du pays de 2,1% cette année et de 4,2% en 2022.

Le Dr Thani Al-Zeyoudi, ministre d’État au Commerce extérieur, a déclaré mardi au Forum mondial de l’investissement que les Émirats arabes unis cherchaient à attirer des investissements dans de nouveaux secteurs pour diversifier leur économie loin du pétrole.

La vision des dirigeants mondiaux de GITEX a également discuté du plan du gouvernement des Émirats arabes unis pour que le secteur privé contribue à 50 % au développement de sa mission 2030 pour explorer Vénus et la ceinture d’astéroïdes.

Ibrahim Al Qassim, directeur exécutif du secteur spatial à l’Agence spatiale des Emirats, a déclaré que la prochaine course à l’espace aura lieu dans le secteur privé, où les gouvernements fourniront des investissements et des réglementations pour atténuer les risques et permettre l’innovation critique.

Parallèlement, l’Abu Dhabi Investment Office a annoncé l’attraction de huit acteurs majeurs dans le domaine des technologies de l’information et de la communication dans l’émirat cette année.

Suad Al Hosani, directrice par intérim du bien-être des investisseurs, a déclaré que l’émirat accorde la priorité à la coopération entre les secteurs public et privé et a prouvé une abondance d’opportunités en augmentant les investissements étrangers directs entrants de 44% l’année dernière par rapport à 2019, malgré la pandémie.

READ  L'Afrique doit réinitialiser ses relations avec le FMI

Mise à jour : 19 octobre 2021, 16h22

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *