Les États-Unis ont facilement battu les États-Unis en Coupe ATP, tandis que la Russie a battu la France

SYDNEY – Les États-Unis ont battu le Canada en Coupe ATP dimanche et la Russie, championne en titre, a battu la France, laissant les Américains sur une voie beaucoup plus facile.

John Isner et Taylor Fritz ont vaincu leurs adversaires canadiens en simple et ont ensuite remporté la division du double 3-0.

Isner a battu Brighton Schnoor 6-1, 6-4 en 66 minutes pour donner une avance rapide aux Américains. Shnoor a été remplacé par Denis Shapovalov, qui a raté le match d’ouverture du simple dimanche en raison de la fatigue. Le Canadien, qui a souffert de la maladie Govt-19 lors d’un récent match au Moyen-Orient, se rétablit.

Fritz a ensuite battu la 11e tête de série Felix Agar-Aliasimi 6-7 (6), 6-4, 6-4 à partir d’un set bas pour remporter le match avant que les Américains ne battent le double 6-4, 6-4. Agar-aliasim et Shapovalov.

La Russie, quant à elle, avait besoin d’un match de double décisif pour s’imposer face à la France.

Ugo Humbert, classé 35e, a perdu 6-7 (5), 7-5, 7-6 (2) avant de battre Roman Safiul 2-6, 7-5, 6-3 dans un set du Français Arthur Rinderkne. . N°2 sur Daniel Medvedev.

Mais en double, Medvedev et Safiul se sont imposés 6-4, 6-4, battant Fabrice Martin et Edward Roger-Vasselin.

Les deux matchs de la nuit sont allés aux doubles décisifs après que la Grande-Bretagne et l’Italie ont pris les devants rapidement.

Daniel Evans a défait l’Allemand John-Leonard Struff 6-1, 6-2 et l’Italien Jan Purch a défait l’Australien Max Purcell 6-1, 6-3.

L’Allemand Alexander Schwerev, numéro 3 mondial, a battu l’Italien Cameron Norris 7-6 (2), 6-1 et l’Australien Alex de Minor 6-3, 7-6 (4) pour se qualifier pour le double. .

READ  Le président italien a entamé une visite en Algérie pour renforcer le partenariat énergétique

En double, les Britanniques Norris et Jamie Murray ont assuré l’égalité, battant l’Allemand Sverev-Kevin Gravitz 6-3, 6-4. Plus tard, les favoris à domicile John Pierce et Luke Saville ont battu les Italiens Berettini et Simone Bolelli 6-3, 7-5.

Isner a sauvé le seul point de rupture qu’il a affronté contre son adversaire canadien.

« Je me suis retrouvé étonné de voir à quel point j’ai bien joué ici », a déclaré Isner dans son interview sur le terrain. « Vous avez toujours travaillé dur pendant la saison, mais vous ne savez jamais ce qui se passera lors du premier match de cette année-là. »

Isner, qui avait battu deux fois dans le premier set, a profité de son solide service. L’Américain a frappé 10 as et a remporté 46% des points de retour.

« J’aime vraiment ce terrain. Ce n’est pas très rapide, j’aime ça. Cela me donne du temps pour swinguer parce que mes coups sont gros. Cela m’aide beaucoup », a déclaré Isner.

Samedi, lors de la première journée, l’Argentine et l’Espagne ont respectivement battu la Géorgie et le Chili 3-0. La Serbie, bien qu’elle ait joué sans le n°1 Novak Djokovic, a battu la Norvège 2-1 et Stefanos Tsitsipas a battu la Grèce 2-1 en utilisant la Pologne pour manquer le match en simple en raison d’une blessure.

Les 16 équipes seront divisées en quatre groupes et l’équipe gagnante de chaque division se qualifiera pour les demi-finales les 7 et 8 janvier. La finale aura lieu le 9 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *