Les favoris du prochain Tour de France

Les classiques flandriennes sont passées, le Giro, premier grand tour de la saison, approche à grands pas et les beaux jours se font de plus en plus pressants. Pour les passionnés de cyclisme, ces choses ne signifient qu’une chose : le départ du prochain Tour de France approche ! 

Avec un parcours s’élançant du Danemark, de nombreuses étapes promettent un spectacle fantastique et une explication de choix entre les meilleurs grimpeurs de la planète. Pour ces derniers, l’objectif sera simple avec pour idée de succéder à Tadej Pogacar, double champion en titre. Le Slovène devrait selon toute vraisemblance être de la partie et s’avancer comme le grand favori de cette Grande Boucle, mais qui pourrait réellement l’emporter, si ce n’est lui ?

Tadej Pogacar 

Plus jeune vainqueur de l’histoire du Tour de France, Tadej Pogacar pourrait une fois de plus, bien apparaître comme intouchable. En plus d’un niveau ahurissant en montagne et de capacités également hors pair en contre-la-montre, le prodige slovène a démontré de nouvelles qualités ces derniers mois, prouvant une certaine force là où on ne l’attendait peut-être pas, comme au Tour des Flandres.

Si ses capacités physiques peuvent l’emmener très haut et peut-être vers un triplé, ce sont bien ses capacités mentales qui semblent le distinguer du gratin mondial par instants. Capable de bluffer à la perfection tel un excellent joueur de poker, « Poggi » est sans cesse scruté par ses adversaires. Après avoir surpris en 2020, il aura mis à profusion l’avantage du bluff en 2021, laissant parfois croire aux autres favoris un quelconque coup de moins bien. Le résultat ? Un nouveau sacre et un statut de favori ultime pour cette saison.

READ  L'OPEP aurait atteint un compromis sur la production de pétrole après une dispute avec les Émirats arabes unis

Primoz Roglic 

En voilà un qui semble enfin avoir réussi à balayer la malédiction qui pesait sur lui. Le Slovène a enfin gagné sur les routes françaises, elles qui avaient dans le passé, été si dures avec lui. On se souvient naturellement de son abandon sur les routes du Tour de France la saison passée, désormais oublié par une victoire sur Paris-Nice, la course phare de la rentrée 2022. 

Avec un parcours taillé pour ses qualités intrinsèques, Roglic a de quoi enfin voler la vedette à son compatriote. Épaulé par ce qui s’apparente comme la meilleure équipe du plateau cette année encore, l’ancien sauteur à ski avancera masqué et avec pour idée, de retrouver une tunique jaune qu’il a si souvent portée. Mais cette fois-ci, jusqu’à Paris !

Le programme est alléchant en montagne

Daniel Martinez 

Un Colombien peut en cacher un autre. Orpheline de son grimpeur vedette Egan Bernal, miraculeusement rescapé d’un accident à l’entraînement, la formation Ineos-Grenadiers devrait pouvoir compter sur Daniel Martinez. À 25 ans, le vainqueur 2020 du Dauphiné continue sa montée en puissance et s’est, ces dernières années, élevé au rang des meilleurs grimpeurs de la planète.

Entouré d’une équipe avec une forte expérience et maîtresse dans l’art des coups en plaine et dans les étapes de transition, Martinez pourrait avoir les cartes pour passer avec brio certains pièges, bien connus lors des trois semaines d’un Tour de France. 

Seule ombre au tableau, l’assurance de le voir se muer en leader ? Bien qu’il ait déjà gagné une course à étapes, Daniel Martinez devra apprendre à diriger ses coéquipiers. Un art que se doit de maîtriser chaque aspirant à la plus grande course cycliste au monde.

READ  Bande Annonce Grand Tour Carnage A Trois (Spécial France)

Enric Mas 

L’ancien pensionnaire de la formation Quick-Step a mis du temps à capitaliser du podium obtenu sur la Vuelta en 2018. Libéré d’une certaine pression chez Movistar, il semble enfin s’être mué en leader, s’affirmant loin de la lourde mainmise de la légende Alejandro Valverde sur le groupe. À 42 ans, ce dernier vit sa dernière saison sur les routes mondiales et ne participera pas au Tour de France. 

Cela pourrait être une chance pour Enric Mas qui avec ses propres choix, sa tête et ses jambes bien entendu, pourrait enfin montrer de quel bois il se chauffe. Sans aide ou influence de personne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.