Les financements de la BERD ont atteint 5,4 milliards d’euros en 2021 – Économie – Entreprises

Lors du sommet sur le climat COP26 à Glasgow en novembre 2021, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a présenté un plan pour soutenir la transition vers une économie bas carbone dans ses régions – dont l’Égypte – en doublant la mobilisation des financements climatiques du secteur privé d’ici 2025. .

Au cours des cinq dernières années, le programme Villes vertes de la BERD – un programme environnemental urbain de 5 milliards d’euros – s’est développé pour inclure 53 villes et les aide à hiérarchiser et à les relier à leurs défis environnementaux avec des investissements dans les infrastructures durables et des actions politiques.

Le Caire, Alexandrie et le 6 octobre ont rejoint le programme pour atteindre la durabilité urbaine.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement a accordé un prêt de 25 millions d’euros à l’Égypte pour développer le premier port sec du pays dans la ville du 6 octobre. Les deux parties ont signé un accord d’un million d’euros pour fournir des services de conseil à l’autre port sec de la ville du dixième de Ramadan.

Ces excellents résultats soulignent le ferme engagement de la banque à continuer à soutenir ses clients dans le sillage de la pandémie ainsi que son engagement à décarboner les économies et à permettre la transition vers un avenir plus durable, en mettant l’accent sur l’engagement du secteur privé et le soutien aux réformes. a déclaré Odile Renaud Basso, présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

En novembre, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a annoncé que le programme Green Cities avait doublé de taille, allouant 2 milliards d’euros supplémentaires à investir dans les infrastructures urbaines vertes au cours des deux prochaines années.

READ  Apprentissage en ligne et entreprise : comment sont-ils liés dans l'économie moderne ?

Le record de financement vert de 2021 a été la clé du deuxième chiffre d’affaires annuel total de la BERD, a déclaré la banque, ajoutant que le record de 11 milliards d’euros avait été établi en 2020 lorsque ses investissements ont été stimulés par des prêts d’urgence au début de Covid. -19 pandémie.

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement a soutenu 413 projets en 2021, contre 411 en 2020, tandis que la part des investissements du secteur privé était de 76%, selon la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.
L’Égypte est membre fondateur de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Depuis le début des opérations de la Banque dans le pays en 2012, la BERD a investi plus de 7,7 milliards d’euros dans 132 projets en Égypte.

lien court:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.