Les hommes politiques pro-français de Nouvelle-Calédonie accueillent Marie Quenoux comme nouvelle « ministre déléguée » aux Affaires étrangères

La nouvelle ministre française des Affaires étrangères, Marie Quenoux, servira sous la direction du ministre français de l'Intérieur et des Affaires étrangères Gérald Dorman.
Photo: Assemblée nationale

Les hommes politiques pro-français de Nouvelle-Calédonie ont salué la nomination de Marie Guévenoux, 47 ans, au poste de « ministre déléguée » aux Affaires étrangères.

Les deux députés néo-calédoniens à l'Assemblée nationale française, Nicolas Metsdorff et Philippe Dunnoir, ont clairement indiqué que, malgré la nomination de Gérald Dorman, Quenoux restait un point central du gouvernement français.

« Il n'y a pas de souci particulier car en fin de compte, c'est Gérald Dormanin (Nouvelle-Calédonie) qui gère les choses », a déclaré Metzdorf (qui appartient au parti Renaissance du président français Macron et dirige localement le parti Générations NC). Nouvelle-Calédonie la 1ère.

Il devrait connaître les enjeux de la Nouvelle-Calédonie, notamment en ce qui concerne ce projet de réforme constitutionnelle. »

Il a également salué le nouveau ministre adjoint comme étant politiquement proche de la norme.

Dunoyer, membre du parti modéré pro-français Groupe Calédonie, a exprimé un avis similaire : « Je pense que même s'il est le pilote de Gerald Torman lorsqu'il viendra en Nouvelle-Calédonie, il s'habituera rapidement à nos problèmes », a-t-il déclaré. .

Les partis indépendantistes n'ont pas encore répondu à la nouvelle nomination française.

Jeudi dernier, le nouveau Premier ministre français Gabriel Attal a procédé à une série de nominations au sein de son gouvernement, principalement liées aux ministres adjoints.

Guévenoux, considéré comme proche du président français Emmanuel Macron en tant que député du Parti Renaissance de Macron, est membre de la Commission juridique de l'Assemblée nationale française.

READ  La star de la NPL marque un but historique lors des qualifications pour la Coupe du monde

Il reste fermement sous l'autorité de Thurman, ministre d'État à l'Intérieur et aux Affaires étrangères, qui traite directement depuis deux ans les dossiers les plus urgents de la France Pacifique, notamment les discussions sur l'avenir politique de la Nouvelle-Calédonie.

Lors d'une brève cérémonie de passation de pouvoir vendredi dernier, Guévenoux a succédé à Philippe Vigier, nommé à ce poste il y a cinq mois.

Le Vizir, au cours de ses cinq mois de mandat, ne s'est pas directement occupé des questions françaises du Pacifique.

En revanche, en tant que ministre en charge de l'Intérieur et des Affaires étrangères, Dharman s'est rendu en Nouvelle-Calédonie une demi-douzaine de fois au cours des douze derniers mois. L'avenir politique de la Calédonie.

Encore un voyage à Nouméa ce mois-ci

Il a confirmé la semaine dernière qu'il retournerait en Nouvelle-Calédonie en février alors que la France envisage d'introduire un amendement constitutionnel aux conditions d'éligibilité sur les listes électorales de la Nouvelle-Calédonie.

Le nouveau voyage, prévu pour la fin du mois, comprend un nouveau ministre « représentant », le ministre français de la Justice, Eric Dupont-Moretti, qui fournira des détails sur la construction d'un nouveau centre de détention en banlieue. La capitale est Nouméa.

En dehors du Pacifique, des responsables politiques d'autres parties du bloc étranger français ont exprimé des sentiments mitigés à propos de cette nouvelle nomination, affirmant qu'elle démontrait une fois de plus un « manque de considération » de la part de Paris sur les questions spécifiques aux territoires français d'outre-mer.

Guévenoux, qui a bâti depuis vingt-cinq ans une expérience de coopération avec les ministères français du développement, de l'environnement et de l'éducation, se décrit comme une « femme de dialogue » « prête à écouter ».

READ  ISIS Holt Achievement, Australie Men's Basketball Beats Algeria, Faits saillants, Mises à jour, Résultats, Dates, Heures, Appareils

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *