Les lobbies des entreprises veulent la réouverture immédiate de l’économie

Économie

Les lobbies des entreprises veulent la réouverture immédiate de l’économie


se rallier
BDgeneric_logo

Abstrait

  • Les huit associations professionnelles des secteurs de la vente au détail, de l’hôtellerie, du transport créatif et du divertissement ont également soutenu la motion du Parlement exhortant le gouvernement à se concentrer sur des mesures visant à relancer l’économie et à immuniser davantage de personnes.
  • Les associations ont indiqué qu’il existe une confusion chez les hommes d’affaires concernant les ordonnances du président de la République d’une part, et la justice d’autre part, mercredi soir.

Les associations professionnelles ont exigé la réouverture immédiate de l’économie et la fin des mesures de confinement du Covid-19 émises par le gouvernement pour limiter la perte de moyens de subsistance due aux effets de la pandémie.

Les huit associations professionnelles des secteurs de la vente au détail, de l’hôtellerie, du transport créatif et du divertissement ont également soutenu la motion du Parlement exhortant le gouvernement à se concentrer sur des mesures visant à relancer l’économie et à immuniser davantage de personnes.

Les associations ont indiqué qu’il existe une confusion chez les hommes d’affaires concernant les ordonnances du président de la République d’une part, et la justice d’autre part, mercredi soir.

Le président prolongeant les couvre-feux et autres ordonnances de confinement, la Cour suprême a statué que les ordonnances aux organismes chargés de l’application des lois sur les protocoles de Covid-19 violaient la Constitution.

Dans le même temps, il y a une proposition à l’Assemblée nationale exhortant le gouvernement à se débarrasser de toutes les formes de confinement et à se concentrer sur des mesures pour relancer l’économie et immuniser davantage de personnes.

Les associations ont également déploré le harcèlement allégué de leurs membres par la police. Ils ont accusé certains agents de sécurité de transporter des produits de bars et de restaurants ainsi que d’extorsion pure et simple.

Le chef du syndicat des bars, des hôtels et des marchands d’alcools, Simon Njorog, a exhorté le public à faire pression sur les députés pour qu’ils soutiennent la motion au Parlement soutenue par l’ODM et proposée par le député Mvita Abdul Samad Nasir. «Les députés doivent montrer qu’ils se soucient de la souffrance des personnes les plus durement touchées par la pandémie en soutenant la motion de l’Assemblée nationale exhortant l’exécutif à supprimer toutes les formes de verrouillage, de couvre-feu et de restrictions de voyage et de les remplacer par des campagnes de confinement et de vaccination économiquement favorables. ,” il a dit.

“Nous pensons que la voix des élus du peuple est la voix du peuple et il devrait être clair et net que nous devons nous manifester et aller de l’avant face aux effets dévastateurs de Covid-19 sur l’économie”, a-t-il ajouté.

M. Gachoka a déclaré que même en discutant de la proposition, le gouvernement devrait envisager d’ouvrir l’économie et d’augmenter les campagnes de vaccination pour aider à se remettre de la pandémie.

“Nous l’avons déjà vu dans le secteur de Matatu et la mise en œuvre est en cours. La plupart des entreprises fonctionnent de la même manière, empruntant auprès des mêmes banques et les remboursant de la même manière, et il est temps de parler de la façon dont nous pouvons permettre à tous les Kenyans de reprendre les affaires normalement mais en toute sécurité.

Frank Mbogo, président de l’Association du bar, du divertissement et de la restauration du Kenya (PERAK) à Nairobi, a déclaré que malgré la publication d’un nouvel ensemble de protocoles par le ministre du Tourisme et de la Faune et la déclaration claire que les restaurants ferment à 21 heures, le harcèlement par la police est monnaie courante.

READ  Le gouvernement envisage de modifier les procédures d’activité de l’agence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *