Nigeria, 39 autres pays pourraient ne pas atteindre les niveaux de PIB d’avant COVID-19 d’ici 2026 – W’Bank

La Banque mondiale a déclaré que le Nigéria et 39 autres pays pourraient ne pas revenir aux niveaux de PIB par habitant d’avant COVID-19, même d’ici 2026, malgré les taux de croissance économique prévus.

C’est ce qu’indique un nouveau rapport, « Du double choc à la double récupération – Implications et options pour le financement de la santé à l’heure de la COVID-19 ».

Selon le rapport, la pandémie de COVID-19 a entraîné un profond ralentissement économique en 2020.

Elle a expliqué: “Covid-19 a entraîné une profonde contraction économique en 2020. En moyenne, on estime que le PIB par habitant du pays a diminué de 5,9%.”

Cependant, l’économie devrait se redresser fortement en 2021, ce qui pourrait être la plus forte croissance après la récession en 80 ans.

“L’économie mondiale devrait rebondir fortement à partir de 2021 – la reprise pourrait conduire à la croissance la plus forte observée après une récession au cours des 80 dernières années”, indique le rapport.

Selon le rapport, tout comme les effets de la pandémie varient, le processus de reprise varie également d’un pays à l’autre.

Il a ajouté que les taux de croissance économique projetés ne seraient pas suffisants pour que 40 pays reviennent aux niveaux de PIB par habitant d’avant COVID-19, même d’ici 2026.

Les 40 pays comprenaient quatre pays à faible revenu, 15 pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, 10 pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure et 11 pays à revenu élevé.

Le rapport a déclaré que « la disparité marquée entre les pays en 2020 s’étend aux perspectives du pays pour un retour ultérieur à la croissance économique.

READ  L'AIEA et la FAO aident le Burkina Faso et l'Algérie à promouvoir la sécurité sanitaire des aliments

Plus préoccupant encore, les taux de croissance économique projetés ne seront pas suffisants pour permettre à 40 pays de revenir aux niveaux de PIB par habitant d’avant COVID-19, même d’ici 2026. Ce groupe se compose de quatre pays à faible revenu et de 15 pays à faible revenu et pays à revenu intermédiaire, 10 pays à revenu intermédiaire et 11 pays à revenu élevé.

Le Nigeria est classé parmi les pays à revenu faible et intermédiaire avec d’autres pays tels que l’Algérie, l’Angola, les Comores, la République du Congo, Eswatini, la Micronésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, Sao Tomé-et-Principe, les Îles Salomon, le Timor oriental, la Tunisie, le Vanuatu, Zambie et Zimbabwe.

Le rapport indique en outre que le Nigeria et certains autres pays verront une baisse de 20% des recettes publiques par habitant en raison de la pandémie.

Coup de poing droit d’auteur

Tous les droits sont réservés. Ces documents et autres contenus numériques sur ce site ne peuvent être reproduits, publiés, diffusés, réécrits ou redistribués en tout ou en partie sans l’autorisation écrite préalable expresse de PUNCH.

Appel: [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *