Oregon Trail Gravel Grinder – Étape 2 : les vététistes gagnent

”] »filter »: { » nextExceptions « : » img, blockquote, div « , » nextContainsExceptions « : » img, blockquote « }} »>

Ne manquez pas un instant de Paris-Roubaix et Unbound Gravel, au Giro d’Italia, Tour de France, Vuelta a España, et tout le reste lorsque > « , » name « : » in-content-cta « , » type : « lien »}} « >Rejoindre +.

L’Oregon Trail Gravel Grinder est une course de cinq jours dans les Cascade Mountains près de Bend, en Oregon. Chaque jour, un professionnel rapportera à VeloNews depuis l’événement.

En entrant dans notre deuxième journée de l’Oregon Trail Gravel Grinder, non seulement nous nous retrouvons en admiration devant les West Cascades à tête blanche, mais nous voyons également l’extrémité pointue de l’OTTG commencer à susciter beaucoup d’intérêt.

Ce n’est pas un spectacle rare – le camion forestier, pas les cyclistes – le long de la route de l’Oregon. (Photo : Will Matthews)

Toute course amusante a ses hauts et ses bas, et le drame qui ponctue après tant de jours de course est non seulement captivant, mais en fait incroyable.

A lire aussi : OTGG Etape 1 : Gomez Villavigny et Blevins s’imposent

Si nous jetons un coup d’œil à l’étape 2, le peloton féminin a vu une autre belle performance de Sarah Max, alors qu’elle attaquait et réduisait la première montée pour dépasser le sommet de près d’une minute sur Sofia Gomez Villavigne, qui a poursuivi sa solide forme du passé. . Mois.

otgg
Sarah Max, forte en escalade. (Photo : Will Matthews)

Après avoir enfoncé la pédale, Max et Gomez Villavigne semblaient prêts pour une vraie bataille avec environ 20 milles à parcourir. Cependant, Gomez Villavigne a évité la montée de ce dernier et Max, hésitant, a laissé Gomez en solitaire pour la victoire. Au classement général, Gomez Villavigne a confortablement 8 minutes d’avance sur Max, tandis que Sarah Storm – qui a terminé quatrième de l’étape – a encore six minutes de retard sur Max.

READ  A la veille du troisième anniversaire du mouvement, "la tension continue" en Algérie

Du côté viril des choses, lorsque la vitesse a vraiment commencé à chauffer dans les 20 premiers milles, un petit groupe restreint de trois leaders – Christopher Blevins, Howard Grouts et Peter Stetina – est arrivé au sommet et a confortablement commencé une longue descente à pédales .

otgg
Blevins, Grotts et Stetina continuent de mener la course en trio. (Photo : Will Matthews)

Le moment le plus dramatique de la journée ? Lorsque le trio a repéré un ours noir serpentant sur la route vers la fin.

En fin de compte, Blevins a volé la vedette en remportant la victoire. (Il convient de noter que Blevins est le premier Américain à remporter la Coupe du monde de vélo de montagne depuis 1994.) En GC, nous avons Stetina à seulement 16 secondes de Blevins, ce qui est étonnamment peu de temps pour une épreuve de gravier. Grotts revient encore cinq minutes, mais certainement pas hors de lui.

otgg
Les rapides des rivières, font aussi partie des courses par étapes. (Photo : Will Matthews)

Alors que nous nous dirigeons vers la troisième étape, il n’y a pas encore beaucoup de courses à venir, mais la confrontation dans la course masculine – entre une route WorldTour contre deux hommes forts du VTT – divertira sans aucun doute ceux qui la suivront.

Pour l’avenir, une chose est certaine : il y a encore beaucoup de montées et de descentes sur les routes et les sentiers pavés, et avec des températures allant vers le nord à 90 degrés, tout peut arriver le long du sentier de l’Oregon.

deuxième étape Et le Compris Résultats.

Alex Candelario est un cycliste professionnel à la retraite, directeur de l’exploitation d’Argonaut Cycles et est maintenant reconnu comme un « curieux du gravier ». Vit à Bend, Oregon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.