Rugby-Prop Sio rejoint la liste des blessés australiens avant la série française

L’Australien Scott Seo a été exclu des Championnats de France après avoir subi une tension aux ischio-jambiers pendant l’entraînement. Sio rejoint une liste croissante de personnes souffrant de Wallabies, y compris le demi de mêlée et son coéquipier ACT Brumbies Nick White, qui a été rayé de ses trois séries de tests la semaine dernière avec une blessure au genou.

Les Melbourne Rebels défendent Cameron Orr qui rejoint l’équipe en remplacement de Seo avant le test d’ouverture de la série à Brisbane le 7 juillet. L’entraîneur de Wallaby, Dave Rainey, est déjà aux prises avec des blessures sur plusieurs fronts, avec les meneurs de jeu James O’Connor et Matt Tomoa. Doute sur l’ouverture de la série.

Le demi de mêlée suppléant Jake Gordon se remet également d’un problème au genou. Tate McDermott, un coéquipier des Queensland Reds, a déclaré mardi qu’O’Connor souffrait d’une blessure au cou depuis des semaines et n’avait participé qu’à un entraînement limité au Camp Wallabies sur la Gold Coast.

“Je ne sais pas où il est, pour être honnête”, a déclaré le demi de mêlée McDermott aux journalistes à propos du rétablissement d’O’Connor. “Il était beaucoup dans les parages et courait ce jour-là.”

L’Australie a déplacé le premier test de Sydney à Brisbane la semaine dernière après que les autorités ont placé Sydney et ses environs sous un verrouillage de deux semaines pour contrôler l’épidémie de COVID-19. Brisbane, qui accueillera également son troisième test le 17 juillet, entrera dans un verrouillage soudain de trois jours plus tard mardi après que le gouvernement de l’État du Queensland a signalé deux nouveaux cas locaux.

READ  Les coureurs du Tour de France ont organisé une manifestation au milieu d'un débat sur la sécurité routière

McDermott a déclaré que les Wallabies ont dû subir deux semaines de quarantaine à l’hôtel en Nouvelle-Zélande l’année dernière avant d’ouvrir leur saison contre les All Blacks, de sorte que l’équipe de jeu sera bien préparée à toute nouvelle restriction COVID. “La chose la plus importante pour nous est que beaucoup de gars qui étaient au camp l’année dernière sont de retour ici, donc en termes de lancer de tournevis, nous sommes tous habitués à ça”, a-t-il ajouté.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de Devdiscourse et est automatiquement générée à partir d’un flux partagé.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *