Trois cousins ​​créent le buzz avec leur musique traditionnelle algérienne

Ce sont des cousins… mais des musiciens aussi. Dans une chambre d’un appartement situé à Alger, Wasim, Nousiba et Chafiq réalisent et enregistrent leurs vidéos, qui sont ensuite diffusées sur les réseaux sociaux. Leur musique s’inspire des sonorités traditionnelles algériennes. Avec une touche de modernité.

« Je leur ai dit : ‘Pourquoi ne pas jouer notre musique différemment, faire des petits tours de tête et changer un peu la musique pour apporter une nouvelle couleur ?’ dit Wasim Benyoucef Bendali, étudiant et joueur d’avoine.

C’est (leur musique) pour les jeunes, avant tout, on voulait montrer ce qu’est la musique andalouse, ça n’a pas à être ennuyeux, tout en ajoutant une touche de jeunesse… », a ajouté Bendali.

Au début du Covid-19 en 2020, alors qu’une grande partie de la planète était sous confinement, trois cousins ​​algériens se sont lancés dans cette aventure.

Pour Chafiq, étudiant en informatique et violoniste, ce n’était pas quelque chose qu’ils étaient obligés de faire. « Avant tout, il y a une cupidité. On a commencé tous les deux à se répéter comme d’habitude pour jouer de la musique ensemble, puis on a décidé de jouer un peu différemment, de la filmer et de la mettre sur les réseaux sociaux, et c’est comme ça qu’on a commencé. . »

Portés par leur succès sur les réseaux sociaux, les trois cousins ​​jouent de la musique depuis l’enfance et ne comptent pas s’arrêter une seconde.

« Être entouré de mon cousin et de mon frère est très gratifiant, et je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de femmes percussionnistes dans les groupes. C’est un autre avantage que j’ai par rapport aux réseaux sociaux. » Paroles de Nauseeba Group.

READ  Galeries Lafayette 11 magasins en France - WWD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.