Une ville allemande souffrant d'une pénurie de main d'œuvre oblige les étudiants à conduire des tramways

Benedikt Hanne est l'un des cinq étudiants recrutés pour les transports publics de Nuremberg. Photographie : Daniel Carman/AFP
Source : Agence France-Presse

Benedikt Haney, 24 ans, était assis au panneau de commande du tramway, conduisant adroitement les voitures rouges et blanches, quelques heures avant de se rendre à l'Université de Nuremberg pour étudier un diplôme en travail social.

En tant qu'apprenti, l'entraîneur surveillait Han de près et le tramway qu'il conduisait n'était jamais vide de passagers.

Mais si tout se passe bien, il deviendra bientôt un conducteur de tramway à part entière, transportant des personnes à travers Nuremberg le soir ou le week-end, lorsqu'il n'a pas de cours à suivre.

Face à une grave pénurie de main-d'œuvre, les opérateurs de transports publics, comme le service municipal de VAG Nuremberg, ont été contraints de rechercher de nouvelles sources pour élargir leur bassin de main-d'œuvre.

VAG doit embaucher 160 nouveaux chauffeurs par an pour exploiter le métro, les tramways et les bus.

Pour Harald Rubin, qui dirige l'équipe de recrutement et de formation de l'entreprise, il était clair que « nous n'atteindrons cet objectif que si nous explorons toutes les possibilités possibles ».

Lire aussi

Les taux d’inflation élevés en Turquie affaiblissent la bonne humeur du Ramadan

je remarque: Partagez votre incroyable histoire avec nos rédacteurs ! Veuillez nous contacter via [email protected] !

L'entreprise de transport a publié une annonce ciblant les étudiants universitaires, leur proposant un emploi à temps partiel comme conducteur de tramway en dehors des heures de cours.

Pour y prétendre, ils doivent être en possession d'un permis de conduire régulier, avoir plus de 21 ans et être « fiables et aptes à conduire et à travailler en équipe ».

READ  Perspectives économiques en Algérie – Avril 2021

De nombreux secteurs en Allemagne, comme dans d’autres pays européens, souffrent d’une grave pénurie de main-d’œuvre qui devrait s’aggraver si des mesures urgentes ne sont pas prises.

Les opérateurs de transports publics ont prévenu qu'ils pourraient devoir réduire le nombre de bus, de tramways ou de métros, car des dizaines de milliers d'emplois devraient rester vacants dans les années à venir.

L'écart entre les travailleurs a incité le personnel des transports publics à travers le pays à se mettre en grève ces dernières semaines pour souligner leur sort, le syndicat Verdi mettant en garde contre la détérioration des conditions.

Lire aussi

La classe moyenne argentine en difficulté diminue sous Miley

De nombreux opérateurs signalent entre 20 et 30 pour cent de postes vacants, la pénurie contribuant à un cercle vicieux d'employés surmenés qui tombent ensuite malades, aggravant ainsi la situation.

D'autres villes allemandes, comme Mannheim et Munich, ont également commencé à recruter des étudiants à temps partiel pour combler les lacunes des transports publics.

'Vraiment cool'

Avant de s'entraîner sur un vrai tramway, Benedikt Haney teste ses compétences de conduite sur un simulateur de tramway
Avant de s'entraîner sur un vrai tramway, Benedikt Haney teste ses compétences de conduite sur un simulateur de tramway. Photographie : Daniel Carman/AFP
Source : Agence France-Presse

Hahn n'aurait jamais pensé qu'il conduirait un tramway jusqu'à il y a quelques semaines, lorsqu'il a vu une annonce de VAG.

Il a déclaré qu'il avait postulé immédiatement et qu'il était devenu l'un des cinq recrutés. Au total, VAG a reçu 36 candidatures.

Les conducteurs stagiaires portent l'uniforme rouge et bleu de l'entreprise et suivent une formation accélérée de quatre semaines organisée pendant les vacances scolaires.

Après plusieurs heures de cours théoriques, les stagiaires s'entraînent sur un simulateur de tramway, avant de passer à un vrai tramway.

Ils sont également censés faire des devoirs supplémentaires pour compenser le rythme accéléré du cours, qui représente la moitié de la durée d'une formation régulière.

READ  Wildlife Alliance pour aider le Royaume à atteindre l'objectif de 450 millions d'arbres d'ici 2030

Lire aussi

Succès et revers : 100 jours de l'Argentine Miley

Après avoir réussi son permis de conduire et passé plusieurs jours accompagnée par un moniteur, Hani conduira seule le tramway à raison de 20 heures par semaine.

Haney, qui travaillait auparavant à temps partiel dans une station-service, a déclaré qu'il ne se souciait pas de jongler avec les cours universitaires et le travail.

« Si je pouvais choisir, je préférerais prendre le tramway avant d'aller à l'université, pour que la journée se termine par des cours », a-t-il déclaré, ajoutant vouloir « travailler aussi à d'autres moments de la journée pour voir des gens différents ». Et des postes.

« C'est génial d'avoir tous ces concerts derrière soi », a déclaré Hahn.

« Mes camarades trouvent ça vraiment cool, et ma famille aussi. Un jour, ils prendront mon tram, c'est sûr. »

Source : Agence France-Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *