Vérification des faits : le gouverneur de la banque centrale algérienne limogé, pas Imphiel

Un rapport sur le limogeage du gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, Godwin Emviel, par le président Muhammadu Buhari s’est répandu mercredi sur les réseaux sociaux et les blogs.

Bien que le responsable des communications d’entreprise de CBN, Osita Nwanisobi, ait décrit l’article d’Imvieli comme « juste une rumeur », la vérification par le Daily Trust a montré que les rumeurs pourraient provenir de ce qui s’est passé en Algérie.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a limogé lundi le patron de la Banque centrale d’Algérie, Rostam Fadli, en poste depuis moins de deux ans.

La présidence a annoncé son limogeage sans donner plus d’explications.

Tebboune, « a mis fin lundi aux fonctions du gouverneur de la Banque d’Algérie, M. Rostom Fadli, et a nommé M. Salah El-Din Taleb comme son successeur ».

Al-Fadhli a pris ses fonctions en juin 2020 en tant que chef par intérim de la banque centrale de la quatrième économie d’Afrique.

Il y a de fortes chances que la mention de la banque centrale algérienne ait été interprétée à tort comme une mention du Nigeria, en particulier à la lumière des récentes controverses sur le gouverneur de la CBN, Emviel.

Plusieurs personnes, dont le gouverneur de l’État d’Ondo, M. Rotimi Akridolo, ont appelé au limogeage d’Emviel après que le groupe peul aurait obtenu des offres présidentielles de 100 millions de nairas.

gouverner

Le limogeage d’Emfiele par le président Buhari est une fausse nouvelle qui peut provenir d’une mauvaise interprétation ou d’une fausse représentation du limogeage du gouverneur de la Banque centrale d’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.