Zinedine Zidane a refusé une offre pour entraîner l'Algérie

Cette décision intervient alors que la Fédération algérienne de football recherche un successeur suite à la démission de Djamel Belmadi, déclenchée par la sortie anticipée des Fennecs de la phase de groupes de la CAN.

Malgré ses origines algériennes, le maestro marseillais, figure clé du triomphe de la France à la Coupe du Monde 1998, a choisi de revenir sur le terrain de l'entraînement.

Bien que flatté par l’élan d’intérêt, Zidane reste inébranlable dans sa décision de rester pour l’instant à l’écart.

Depuis son départ du Real Madrid en 2021, Zidane n'a été lié à aucun rôle de direction, alimentant les spéculations sur son prochain transfert.

Il est de notoriété publique que l’ancien maestro du milieu de terrain a l’ambition de diriger l’équipe de France ; Cependant, avec Didier Deschamps prolongeant son contrat jusqu'en 2026 et Thierry Henry désormais à la tête de l'équipe de France U21, le chemin de Zidane reste flou.

L'Equipe note notamment que Zidane a récemment refusé des offres pour entraîner les équipes nationales des États-Unis et du Brésil.

Quant à l'Algérie, les candidats potentiels considérés par la Fédération algérienne incluent l'actuel manager de l'équipe de France féminine Hervé Renard, l'entraîneur vétéran Vahid Halilhotzig, l'ancien sélectionneur de la Suisse Vladimir Petkovic et l'ancien sélectionneur de l'Argentine et du Chili Jorge Samboli.

En savoir plus: Mauricio Pochettino : Emiliano Martinez « fantastique » contre Chelsea

READ  Macron décide de nommer un nouveau chef du gouvernement dans le cadre d'un remaniement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *